Éditeurs d’annuaires médicaux : gare aux arnaques, rappelle la CSMF
Brève

Éditeurs d’annuaires médicaux : gare aux arnaques, rappelle la CSMF

31.03.2011

La CSMF lance une nouvelle mise en garde contre ces sociétés, souvent étrangères, éditrices d’annuaires qui proposent aux médecins libéraux l’insertion des coordonnées professionnelles des médecins dans des annuaires imprimés ou électroniques en échange de fortes sommes d’argent. Ces sociétés arnaqueuses sont nombreuses, et pour certaines d’entre elles déjà connues : Travel guide, Fair Guide, Annuaire Pro, guide des Commerçants, guide des villes, le guide pratique des villes, France.téléphone.net, Annuaire téléphonique.net (office des annuaires), Annuaire télécom, Annuaire des entreprises, D@D,MB communication (info presse) TVV, Nova Chanel, Européen City Guide, BJ com, annuaire on ligne, Top concept, Guide interprofessionnels G.I.P.R.O et la dernière TEMDI (The European Medical Directory). « Leur méthode consiste à demander aux médecins de vérifier l’exactitude de leurs coordonnées dans les différents documents que ces sociétés leur adressent, a indiqué la CSMF dans un communiqué jeudi. Or il s’agit, en réalité, d’un contrat d’insertion dans un annuaire professionnel, insertion ayant pour contrepartie le paiement d’une certaine somme par édition ». La CSMF rappelle que certaines de ces entreprises ont déjà été condamnées : le responsable d’Annuaire Pro par la Cour d’Appel de Colmar en 2006 à 18 mois de prison avec sursis et 200 000 euros d’amende pour publicité mensongère. En 2001, European City Guide a écopé d’une amende administrative de 23 000 euros infligée par la DGCCRF catalane pour publicité de nature à induire en erreur. Les recommandations de la Répression des Fraudes sont de « lire attentivement tous les documents qui leur parviennent pour éviter de remplir, signer et renvoyer un document sans savoir quel est son objet précis », « se méfier notamment des adresses d’entreprises situées à l’étranger, des boîtes postales et des enveloppes pré imprimées pour la réponse », « en cas de renvoi de ce document par erreur ou faute d’attention, ne pas se laisser intimider et réagir » et « saisir la DGCCRF de leur département d’une plainte sur la base de la publicité mensongère ». « Ces arnaques ne datent donc pas hier, mais font toujours autant de victimes ! » souligne la CSMF.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Refus

Pas de chiffres mais des premières pistes pour lutter contre les refus de soins médicaux

La commission placée auprès du Conseil national de l’Ordre des médecins chargée d'évaluer les refus de soins des professionnels de santé, a officiellement publié ses premières recommandations. ...Commenter

« Les assistants ne profiteront qu'à une minorité de médecins », redoutent Les Généralistes-CSMF

.

Favorables dans l'ensemble au plan gouvernemental « Ma santé 2022 » dont le coup d'envoi doit officiellement être donné ce lundi, les... Commenter

« Bébés nés sans bras » : la DGS lance un dispositif national de surveillance

Bébé

C’est un peu une aiguille dans une meule de foin que les autorités sanitaires recherchent en lançant une enquête nationale sur les cas... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir