Six nouveaux Instituts hospitalo-universitaires
Brève

Six nouveaux Instituts hospitalo-universitaires

30.03.2011

Six campus ont été retenus dans le cadre de l'appel à projets du grand emprunt «Instituts hospitalo-universitaires» (IHU) et seront financés à hauteur de 850 millions d'euros, ont annoncé mercredi les ministères de la Recherche et de la Santé. Sur 19 projets reçus, trois ont été classés ex-aequo à la première place par un jury international, suivis de trois autres également ex-aequo, a précisé la ministre de la Recherche, Valérie Pécresse. Ce sont «les futurs fleurons de la recherche biomédicale française», a-t-elle précisé. «Tout ceci aura des retombées concrètes pour les patients», a pour sa part estimé Xavier Bertrand, soulignant que les IHU «concilient l'activité de recherche, de soins, de formation, et un partenariat public-privé».

Les lauréats sont l'IHU maladies génétiques Imagine (Université René Descartes - hôpital Necker, AP-HP), l'Institut chirurgie mini-invasive guidée par l'image MIX-Surg (Université de Strasbourg - Inserm - CHU ), l'Institut maladies infectieuses POLMIT (Université de la Méditerranée - Inserm - CHU de la Timone à Marseille), l'Institut rythmologie et modélisation cardiaque LIRYC (Université de Bordeaux - Inserm - CHU de Bordeaux), l'Institut cardiologie-métabolisme-nutrition ICAN (Université Pierre et Marie Curie - Inserm - hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP), et l'Institut neurosciences A-ICM (Université Pierre et Marie Curie - Inserm - hôpital Pitié-Salpêtrière,AP-HP).

Par ailleurs, six autres projets non retenus, mais jugés «prometteurs», recevront, sur les recommandations du jury, une aide financière de 35 millions d'euros. Il s'agit de l'Institut de médecine personnalisée du cancer (IHU-CANCER, Institut Gustave Roussy, Villejuif), l'Institut Saint-Louis d'hématologie (SLI, hôpital Saint-Louis, AP-HP), l'Institut cerveau et santé mentale (CESAME, Lyon), l'Institut protection et remplacement des organes (OPeRa, Lyon), le Centre européen des sciences de la transplantation et d'immunothérapie (TSI-IHU, Nantes) et Handicap Medical Excellence (HandiMedEx, hôpital Raymond-Poincaré, Garches).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Concertation Buzyn : les syndicats de médecins mi-satisfaits mi-inquiets... Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir