Six nouveaux Instituts hospitalo-universitaires
Brève

Six nouveaux Instituts hospitalo-universitaires

30.03.2011

Six campus ont été retenus dans le cadre de l'appel à projets du grand emprunt «Instituts hospitalo-universitaires» (IHU) et seront financés à hauteur de 850 millions d'euros, ont annoncé mercredi les ministères de la Recherche et de la Santé. Sur 19 projets reçus, trois ont été classés ex-aequo à la première place par un jury international, suivis de trois autres également ex-aequo, a précisé la ministre de la Recherche, Valérie Pécresse. Ce sont «les futurs fleurons de la recherche biomédicale française», a-t-elle précisé. «Tout ceci aura des retombées concrètes pour les patients», a pour sa part estimé Xavier Bertrand, soulignant que les IHU «concilient l'activité de recherche, de soins, de formation, et un partenariat public-privé».

Les lauréats sont l'IHU maladies génétiques Imagine (Université René Descartes - hôpital Necker, AP-HP), l'Institut chirurgie mini-invasive guidée par l'image MIX-Surg (Université de Strasbourg - Inserm - CHU ), l'Institut maladies infectieuses POLMIT (Université de la Méditerranée - Inserm - CHU de la Timone à Marseille), l'Institut rythmologie et modélisation cardiaque LIRYC (Université de Bordeaux - Inserm - CHU de Bordeaux), l'Institut cardiologie-métabolisme-nutrition ICAN (Université Pierre et Marie Curie - Inserm - hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP), et l'Institut neurosciences A-ICM (Université Pierre et Marie Curie - Inserm - hôpital Pitié-Salpêtrière,AP-HP).

Par ailleurs, six autres projets non retenus, mais jugés «prometteurs», recevront, sur les recommandations du jury, une aide financière de 35 millions d'euros. Il s'agit de l'Institut de médecine personnalisée du cancer (IHU-CANCER, Institut Gustave Roussy, Villejuif), l'Institut Saint-Louis d'hématologie (SLI, hôpital Saint-Louis, AP-HP), l'Institut cerveau et santé mentale (CESAME, Lyon), l'Institut protection et remplacement des organes (OPeRa, Lyon), le Centre européen des sciences de la transplantation et d'immunothérapie (TSI-IHU, Nantes) et Handicap Medical Excellence (HandiMedEx, hôpital Raymond-Poincaré, Garches).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

Plan Santé 2022 Buzyn : « Nous allons aider les médecins à répondre aux besoins de santé sur leur territoire »

La ministre de la Santé décrypte le plan santé présenté ce mardi par Emmanuel Macron. D'ici à 2022, le gouvernement veut créer 1 000 CPTS pour répondre aux besoins de santé sur les territoires,...13

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 6

Entre espoirs et agacement, les médecins partagés après l'annonce du plan santé

Smiley

De très nombreux acteurs du monde médical ont commenté ce mardi le plan santé, présenté par Emmanuel Macron le matin même. Après les... Commenter

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir