Imagerie : l’ASN juge les scanners trop irradiants
Brève

Imagerie : l’ASN juge les scanners trop irradiants

30.03.2011

Les patients français reçoivent de plus en plus de radiations en imagerie médicale. En présentant mercredi son rapport 2010 aux députés, le président de l’Autorité de sureté nucléaire (ASN), André-Claude Lacoste a fait état de sa vive préoccupation à ce sujet. «L’augmentation des doses en imagerie médicale, et plus particulièrement du fait du scanner, constitue un souci majeur pour l’ASN», souligne t-il, en évoquant une hausse de 50% des doses délivrées entre 2002 et 2007. A l’origine de cette progression figurent la croissance du parc de scanners, mais aussi des examens nouveaux tels que le scanner corps entier, la colonoscopie virtuelle ou le coroscanner qui délivrent des doses élevés.

André-Claude Lacoste est parfaitement conscient que le problème n’est pas simple, car ces examens ont la plupart du temps fait preuve de leur utilité médicale et «concernent une multitude d’acteurs». Mais il veut à tout prix éviter que la médecine française ne se lance dans «une croissance des doses inadmissibles comme c’est déjà le cas au Japon ou aux Etats-Unis.» Après avoir organisé un séminraire à ce sujet fin 2010, l’ASN s’est rapproché du ministère de la Santé et actuellement des ARS pour développer davantage le parc d’IRM, quitte à parallèlement favoriser leur recours au détriment du scanner par une tarification plus attractive.

Le rapport 2010 de l’ASN fait par ailleurs état de progrès importants dans la sécurité des installations médicales. Depuis les affaires des surirradiations d’Epinal et de Toulouse il y a quelques années, de nombreux spécialistes radiophysiciens ont notamment été recrutés, même si l’ASN pense qu’il faut encore poursuivre cet effort.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir