La reprise se confirme pour les honoraires de généralistes
Brève

La reprise se confirme pour les honoraires de généralistes

24.03.2011

Après une année 2010 de baisse des honoraires des généralistes, la reprise semble se confirmer. Au cours des douze derniers mois, l’évolution des dépenses de l’Assurance maladie pour les soins de généralistes a augmenté de 0,4%. « Les dépenses de soins de généralistes sont en forte progression depuis deux mois sous l’action conjuguée de la revalorisation du C à 23 euros et de l’épisode épidémique du début de l’année 2011» commente la CNAMTS. Pour les spécialistes, les dépenses ont augmenté de 2,1% et pour les dentistes de 1,1%. La progression des soins infimiers est toujours forte (+7,5%) tandis que les IJ se stabilisent à +2,9%. Les dépenses de médicaments sont modérés à +1,3% en rythme annuel. Au total, les dépenses de soins de ville évoluent à un rythme annuel estimé à 2,8% sur les douze derniers mois soit excatement les limites fixées par le Parlement.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir