Radioactivité au Japon: l’OMS rassurant, l’ASN inquiète
Brève

Radioactivité au Japon: l’OMS rassurant, l’ASN inquiète

21.03.2011

Les épinards et le lait exposés brièvement à des radiations au Japon peuvent être consommés. C’est en tout cas ce qu’a assuré lundi un porte-parole de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Asie et le Pacifique. «Il faut souligner qu'une exposition de courte durée aux niveaux de radiations relevés sur les épinards contaminés ne pose pas de risque pour la santé à court terme», a indiqué Peter Cordingley à l'Agence France Presse. «Même chose pour le lait, cela ne pose pas de risque pour la santé». Il a ajouté que la découverte d'épinards contaminés jusqu'à 120 km de la centrale endommagée de Fukushima était "inattendue". Mais il a assuré que l'OMS surveille la situation avec attention, ajoutant que le ministère japonais de la Santé avait été transparent au sujet des aliments contaminés. Les autorités japonaises ont annoncé lundi que le lait et deux sortes de légumes verts produits dans quatre préfectures proches de la centrale nucléaire de Fukushima avaient été interdits à la vente en raison d'un niveau anormalement élevé de radioactivité. Des niveaux de radioactivité ne présentant pas de risque pour la santé, ont-elles elles aussi assuré.

Du côté de l’Autorité de sureté nuclélaire française le ton était moins opitimiste lundi, alors que des fumées s’échappaient de deux réacteurs de la centrale. Les rejets radioactifs de la centrale japonaise «sont d'ores et déjà importants, ces rejets continuent. Il faut donc s'attendre à ce que le Japon ait à gérer durablement les conséquences de rejets importants sur son territoire, c'est un problème que le Japon aura à traiter pendant des dizaines et des dizaines d'années», a souligné le président de l'ASN, André-Claude Lacoste, lors d'un point de presse.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir