Hospitalisation psychiatrique : feu vert des députés
Brève

Hospitalisation psychiatrique : feu vert des députés

17.03.2011

L'Assemblée a achevé mercredi soir l'examen du projet de loi réformant l'hospitalisation d'office. Le vote solennel du texte est programmé mardi. Aucune modification majeure n'est intervenue au cours de la discussion des articles. Le texte voté autorise ainsi les soins ambulatoires sous contrainte, un peu sur le modèle de l'hospitalisation d’office. L'Assemblée a aussi adopté ce que les opposants au projet ont baptisée «garde à vue psychiatrique» instaurant «une période d'observation et de soins» de 72 heures. La possibilité d'une admission en soins psychiatriques sans consentement en cas de «péril imminent» pour la santé du malade, pour répondre aux «problèmes pratiques posés par l’absence de tiers» pour la demander a aussi été entérinée. Les députés ont également adopté l'intervention du juge des libertés et de la détention (JLD) au-delà de 15 jours d'une hospitalisation sous contrainte, une mesure imposée par le Conseil constitutionnel. Deux syndicats de magistrats (SM et USM) et la totalité des syndicats de psychiatres sont vent debout contre ce projet qui concerne quelque 70.000 personnes chaque année, hospitalisées sous contrainte, soit à la demande d'un tiers ou d'office en cas d'atteinte «à la sûreté des personnes» ou «à l'ordre public.» Il avait été initié fin 2008 par le président Nicolas Sarkozy après le meurtre à Grenoble d'un étudiant par un malade mental enfui de l'hôpital.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 2

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir