Un tiers des séniors ont été exposés à des tâches pénibles
Brève

Un tiers des séniors ont été exposés à des tâches pénibles

15.03.2011

Travail répétitif, horaires de nuit, tâches physiques, manipulation de produits nocifs ou toxiques... Plus d'un tiers des personnes de 50 à 59 ans déclarent avoir été exposées pendant au moins 15 ans à des pénibilités physiques avec des effets sur la santé et l'emploi, selon l'enquête Santé et itinéraire professionnel, réalisée en 2007 et rendue publique par la Dares (études du ministère du Travail). Parmi les personnes de 50 à 59 ans ayant connu au moins dix ans d'emploi, 35% déclarent avoir été exposées à une ou plusieurs pénibilités: travail de nuit (9%), travail répétitif (11%), travail physiquement exigeant (23%), produits toxiques ou nocifs (12%). Par ailleurs, 40% des 50-59 ans indiquent avoir cumulé au moins deux pénibilités physiques durant leur parcours professionnel.

Les femmes (28%) sont moins concernées que les hommes (42%), à l'exception du travail répétitif. Les ouvriers sont les plus touchés: 58% d'entre eux ont connu au moins une pénibilité physique pendant au moins quinze ans ou plus. Viennent ensuite les indépendants (commerçants, artisans, agriculteurs) avec un taux de 43%.

L'étude observe que les personnes exposées à des pénibilités physiques sont moins souvent en emploi entre 50 et 59 ans et en moins bonne santé: 68% étaient sans emploi en 2007, contre 75% de ceux qui n'ont pas été exposés ou l'ont été moins longtemps. Parmi les seniors, la proportion de ceux qui sont inactifs et bénéficient d'une reconnaissance d'un problème de santé est de 14% pour les personnes qui ont connu trois pénibilités ou plus.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Oustric

Et si la future 4 e année de DES préparait l'installation ? le projet d'un généraliste contre les déserts

La désertification médicale est-elle une fatalité ? Même si la situation démographique est loin d'être réjouissante, le Pr Stéphane Oustric, nouveau président du Conseil départemental de Haute...2

NASH : beaucoup de molécules en développement mais les hépatologues restent prudents

stétose hépatique

Très peu connue il y a à peine 10 ans, la NASH (ou stéato-hépatite non alcoolique) bénéficiera-t-elle bientôt de traitements médicamenteux... Commenter

Protection solaire : les Français mal informés et très négligeants

Expo solaire

Il y a encore du boulot ! En termes d'information, d'importants progrès doivent être menés pour que les Français aient un avis plus juste... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir