Hospitalisation sous contrainte : une réforme controversée devant l’Assemblée
Brève

Hospitalisation sous contrainte : une réforme controversée devant l’Assemblée

14.03.2011

Le projet de loi sur l'hospitalisation sous contrainte est examiné à partir de mardi par l'Assemblée. Ce texte, iavait été initié fin 2008 par Nicolas Sarkozy après le meurtre à Grenoble d'un étudiant par un malade mental enfui de l'hôpital. La réforme, modifie la loi de 1990. Alors que jusqu'à présent, seule une hospitalisation peut être décidée sous contrainte, le projet de loi rend possibles des soins ambulatoires sans consentement. Il permet aussi une admission en soins psychiatriques sans consentement en cas de «péril imminent» pour la santé du malade, pour répondre aux «problèmes pratiques posés par l’absence de tiers».Cette réforme concerne les quelque 70.000 personnes qui, chaque année, sont hospitalisées sous contrainte, soit à la demande d'un tiers (60.000 cas) ou d'office en cas d'atteinte «à la sûreté des personnes» ou «à l'ordre public» (10.000 cas). Cette réforme permet aussi de se conformer à la décision récente du Conseil constitutionnel, qui a censuré un article du Code de la santé publique: l'intervention du juge de la liberté et de la détention (JLD) est donc désormais prévue après 15 jours d’internement, puis tous les six mois.

Ce texte suscite les vives craintes du «Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire». Auteur d'une pétition qui a recueilli 10.000 signatures, ce collectif, animé notamment par des psychiatres, dénonce un projet de loi où «seul l'ordre public est pris en compte». Dans un communiqué commun, l'Union syndicale des magistrats (USM) et plusieurs syndicats de psychiatres (Intersyndicale des psychiatres publics, Union syndicale de la psychiatrie...) dénoncent par ailleurs «une machinerie infernale». Une manifestation est prévue mardi devant l'Assemblée nationale, à l'appel du «collectif des 39».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Pierre Géhanne

Un maire exaspéré s'engage à prêter son bateau et à offrir des tables étoilées à son futur médecin

Si Barneville-Carteret (Manche) attire quelques milliers de touristes en été, cette commune de 3 000 âmes peine à recruter un médecin généraliste. La commune est pourtant répertoriée comme zone d...Commenter

Buzyn proposera mi-septembre une nouvelle organisation territoriale des gardes

Agnès Buzyn

La ministre de la Santé a confirmé ce mardi à France Info qu'elle annoncerait mi-septembre sa réforme du système de santé qui doit... Commenter

Avec 41 000 cas recensés en Europe, la rougeole a battu un triste record en 2018

.

Les chiffres sont sans appel. 2018 sera une année noire pour la rougeole, avec un record de 41 000 cas recensés en Europe par... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir