Le Sénat a adopté la proposition de loi Fourcade
Brève

Le Sénat a adopté la proposition de loi Fourcade

10.03.2011

Le Sénat a finalement adopté mercredi en première lecture la proposition de loi Fourcade qui toilette la loi Bachelot de réforme du système de santé (HPST) et dont il avait entamé la discussion le 17 février. Le texte a été voté par 173 voix contre 156. La gauche a voté contre un texte qu'elle a qualifié de «proposition d'opportunité pour satisfaire les médecins à la veille d'échéances électorales». Et une partie des centristes, s'alarmant de la désertification médicale, se sont abstenus. «On a une position qui prend uniquement en compte les médecins, or un texte de loi doit répondre à l'intérêt général, à savoir l'accès aux soins et l'égalité des territoires», a déploré le centriste Hervé Maurey.

Le même sénateur a réussi à faire adopter mercredi un amendement qui maintient l’obligation de déclarations de congés pour les médecins libéraux. «L'obligation de déclarer ses congés ne constitue en aucun cas une entrave à l'exercice libéral de la médecine puisqu'il ne s'agit que d'une information nécessaire à l'organisation du principe de continuité des soins,» a t-il expliqué. Cet amendement a été voté contre l'avis du gouvernement par 167 voix contre 158. La disposition était prévue par la réforme Bachelot du système de santé, mais le gouvernement entendait la supprimer pour calmer les médecins libéraux.

Les syndicats de médecins libéraux ont immédiatement réagi à l’adoption de cet amendement. MG France dénonçant «un signal négatif envoyé à l'adresse des médecins généralistes libéraux.» La FMF évoquant «une mesure éminemment paperassière et inutilement vexatoire». Et la CSMF annonçant par avance le boycott de cette mesure «humiliante, inutile et paperassière» si d’aventure les députés devaient à leur tour la voter.

Les sénateurs ont en revanche voté la supression des pénalités financières (jusqu'à 3.000 euros par an) pour les généralistes des zones surdotées refusant les contrats santé solidarité. Enfin, le texte élaboré en concertation avec le gouvernement crée aussi le nouvel outil juridique promis par Nicolas Sarkozy pour faciliter le fonctionnement des maisons médicales.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
hôpital

Les hôpitaux publics rejettent la faute de leur déficit sur les médecins de ville et les mettent en colère

La Fédération hospitalière de France (FHF, hôpitaux publics) a déclenché une polémique, ce lundi, en annonçant que les établissements « devraient connaître un déficit historique de 1,5 milliard d...3

Violences obstétricales : « Les propos de Marlène Schiappa ont été inacceptables ! », selon le Pr Bernard Hédon

Hédon

Cet été, les gynécologues ont été particulièrement « attaqués » par des paroles agressives, jusqu’à qualifier certaines de leurs pratiques... Commenter

Vaccination, l’INSERM s’en mêle

vaccins

« L’efficacité et l’innocuité des 11 vaccins qui deviendront obligatoires en France sont scientifiquement prouvées. » Dans une note publiée... Commenter

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir