La nouvelle carte de professionnel de santé
Brève

La nouvelle carte de professionnel de santé

03.03.2011

Depuis trois semaines, une nouvelle génération de carte de professionnel de santé est distribuée par l’ASIP santé. Elle est compatible avec le matériel professionnel actuel (logiciels et lecteurs) en permettant désormais des fonctionnalités sans contact (c’est-à-dire sans glisser la carte dans un lecteur). Et surtout, elle intègre les nouveaux standards de certification. « Tous les médecins auront leur CPS 3 d’ici à la fin de l’année 2012 » a précisé Jean-Yves Robin, le directeur de l’ASIP santé mercredi matin à la presse. Tous les nouveaux inscrits à l’Ordre reçoivent désormais une CPS 3 ainsi que tous ceux dont la carte arrive à échéance sans démarche supplémentaire de leur part. Puis l’ASIP commencera également à renouveler de manière anticipée toutes les autres cartes.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Excédé par la multiplication des PV, un généraliste du Mans menace d'arrêter ses visites

La bataille pour le stationnement gratuit des médecins en visite se poursuit du côté du Mans. Un généraliste, excédé de se faire verbaliser, a décidé d'écrire au maire de la commune. Installé...2

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... 9

Arrêts maladies frauduleux : le reportage de France 2 « jette l'opprobre sur la profession », estime l'Ordre

Reportage arrêts maladies frauduleux

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! La diffusion au 20H de France 2, mercredi, d'un reportage sur les arrêts maladie frauduleux, a... 1

Tabacologie UNE SEULE CIGARETTE PAR JOUR AUGMENTE LE RISQUE CV DE 50 % Abonné

Cigarette

Fumer moins est inefficace sur le risque cardiovasculaire. Retour sur cette méta-analyse du BMJ, qui réduit à néant tout espoir sur la... Commenter

LES INHIBITEURS CALCIQUES DANS LE RAYNAUD Abonné

Raynaud

Que valent les inhibiteurs calciques dans le traitement du syndrome de Raynaud ? La revue Cochrane (1) s’est attachée à évaluer le rapport... Commenter

A découvrir