Nouvelle agression d’un médecin à l’hôpital Henri Mondor
Brève

Nouvelle agression d’un médecin à l’hôpital Henri Mondor

22.02.2011

Le professeur Jean-Charles Delchier, chef du service d'hépato-gastro-entérologie à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil a été blessé mardi vers 15h30 de plusieurs coups de couteau à l'intérieur de l'hôpital par une femme en blouse blanche qui a réussi à prendre la fuite. Chef de service au CHU, le praticien a été atteint par trois coups de couteau portés à l'arrière du crâne et au visage. Pris en charge par le Samu et hospitalisé sur place, il a dû subir une intervention chirurgicale, mais ses jours ne sont pas en danger. On n’ignore si l'agresseur est un membre du personnel ou si c'est une femme qui s'est déguisée en infirmière. Elle aurait «proféré des paroles de vengeance» concernant la mort de son père, selon une source judiciaire citée par l’Agence France Presse. La police judiciaire du Val-de-Marne a été saisie de l'enquête. Cette agression intervient moins de huit jours après celle d’une gynécologue en Charente également à l’arme blanche.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
sommeil

Enquête sur la santé des médecins Un généraliste sur deux présente des troubles du sommeil

Les généralistes ne dorment pas sur leurs deux oreilles. D’après une enquête d’Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers sur la santé des professionnels de santé, dont Le Généraliste est...2

La recertification pas obligatoire pour tous : le Pr Uzan se justifie devant les jeunes généralistes

Pr Serge Uzan

La recertification des médecins finira-t-elle par devenir obligatoire ? Les jeunes médecins généralistes installés et remplaçants du... 5

[Appel à témoignages] Que peut-on vous souhaiter pour 2019 ?

Sapin et cadeaux

Des patients à l’heure, le G à 50 euros, des vaccins dans le frigo, moins de paperasse, plus de retours de vos confrères, un successeur…... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir