Le gouvernement veut revoir la rémunération des pharmaciens
Brève

Le gouvernement veut revoir la rémunération des pharmaciens

21.02.2011

Le gouvernement a chargé l'Inspection générale des Affaires sociales (Igas) d'enquêter sur la situation économique des pharmacies. Dans une lettre de mission à l'Igas, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, lie les difficultés actuelles dans le secteur "à un changement du contexte économique, marqué par une plus grande maîtrise des dépenses remboursables des produits de santé" et estime nécessaire de "rendre la profession moins directement et uniquement dépendante de la dynamique de ces dépenses". Xavier Bertrand suggère dans sa lettre de mission "que les pharmaciens puissent notamment être rémunérés directement pour des missions de service public". Et il charge aussi l'Igas d'émettre des propositions sur "une évolution du mode de rémunération" des médicaments remboursables, "destinée à se substituer à la marge dégressive lissée", instaurée en 2000 pour atténuer l'impact de la progression, à l'époque, des prix et des volumes des médicaments.

Une quarantaine d'officines avaient fait l'objet en 2006 d'une procédure de sauvegarde, redressement ou liquidation; en 2010, "leur nombre a tourné autour de 200-220", indiquait dimanche à l’Agence France Presse Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France. L'Igas doit rendre son rapport avant le 30 avril, en restant dans certaines limites : ses recommandations ne "devront pas générer de surcoût pour l'assurance maladie", qu'il s'agisse de marge, d'identifier des missions de service public susceptibles d'être rémunérées ou de proposer les "outils nécessaires à l'optimisation du réseau officinal".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir