Viols: six ans de prison pour le psychiatre
Brève

Viols: six ans de prison pour le psychiatre

17.02.2011

Un psychiatre de 57 ans a été condamné jeudi par la cour d'assises des Yvelines à six ans de prison pour viols et agressions sexuelles en 2004 et 2006 sur deux de ses anciennes patientes. La cour, qui a délivré un mandat de dépôt à l'audience, a également prononcé à l'encontre du quinquagénaire une interdiction définitive d'exercer. La première jeune femme -soignée pour dépression et un début d'addiction à l'alcool- avait porté plainte en 2006 pour un viol commis deux ans plus tôt. En 2004, l'homme lui avait demandé de venir à son domicile à Rambouillet (Yvelines), où, selon la jeune femme, il lui avait imposé des caresses. En octobre 2006, le médecin, qui exerçait alors à Orthez (Pyrénées-Atlantiques), aurait, selon une autre patiente, soignée pour alcoolisme, usé du même stratagème pour avoir des relations sexuelles non consenties avec elle.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Agnès Buzyn et Thomas Mesnier

Consultations sans RDV, numéro unique, visite revalorisée : la recette d'un député pour désengorger les urgences

Que faire pour répondre à la demande de soins non programmés et désengorger les services d'urgence ? Le jeune député LREM de Charente Thomas Mesnier a rendu aujourd’hui son rapport sur le sujet à...11

Après un AIT, le risque d'accident cardio-vasculaire grave dure au moins 5 ans

AVC

Une étude épidémiologique observationnelle internationale de registre pilotée par l’équipe du Pr Pierre Amarenco (chef du service de... Commenter

Dans la Manche, le ton monte entre la CPAM et les syndicats de médecins qui boycottent les CPL

Eclair

Dans la Manche, le torchon brûle entre les syndicats de médecins libéraux et la caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM). A la suite d'un... 1

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir