Assises : deux affaires de viols impliquant des médecins
Brève

Assises : deux affaires de viols impliquant des médecins

14.02.2011

Le radiologue et ancien maire de Vence dans les Alpes-Maritimes, Christian Iacono, condamné à neuf ans de prison en 2009 pour le viol de son petit-fils, doit être rejugé à partir de lundi et jusqu’au 25 février devant la Cour d'assises d'appel d'Aix-en-Provence. En avril 2009, le Dr Iacono, âgé à l'époque de 74 ans, avait été condamné par la Cour d'assises des Alpes-Maritimes à neuf ans de prison pour des faits de viol et agressions sexuelles commis sur son petit-fils. Les faits pour lesquels l'ex-maire de Vence avait été condamné s'étaient déroulés entre 1996 et 1998, dans sa villa de Vence, alors que l'enfant avait entre cinq et huit ans. L’accusation reposait sur des rapports d'expert signalant l'existence, sur le corps de l'enfant, de cicatrices indicatives de sévices sexuels ainsi que sur les déclarations réitérées du petit-fils. Ce notable de Vence, qui exerçait la profession médecin radiologiste, catholique pratiquant, n'a pas cessé de clamer son innocence.

Le procès d'un psychiatre de 57 ans, accusé de viols et agressions sexuelles en 2004 et 2006 sur deux de ses anciennes patientes, s'est ouvert lundi devant la cour d'assises des Yvelines. Les deux victimes ont réclamé que les débats se tiennent à huis clos. La première jeune femme a porté plainte en 2006 contre le psychiatre, l'accusant de l'avoir violée deux ans plus tôt. Soignée pour dépression et un début d'addiction à l'alcool, la jeune femme avait appelé en mai 2004, lors d'une crise d'angoisse, le médecin, qui lui avait donné son numéro personnel. L'homme lui avait demandé de venir à son domicile à Rambouillet dans les Yvelines, où, selon la jeune femme, il lui avait imposé des caresses. Jusqu'en août 2004, la patiente de 22 ans s'était rendue une trentaine de fois pour se procurer des médicaments au domicile du psychiatre, qui lui proposait du whisky avant d'abuser d'elle, selon l'accusation. Au cours de l'instruction, le psychiatre, qui selon son ancienne compagne souffrait d'alcoolisme et qui était très apprécié de ses patients et de ses collègues, a nié ces accusations. Le verdict est attendu jeudi.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Négos : Un décret officialise la participation des jeunes, une enquête de représentativité prévue avant l'automne

Depuis début janvier et le début des négociations conventionnelles sur la télémédecine, les représentants de jeunes médecins et internes ont participé à deux réunions avec la Caisse nationale d...Commenter

Buzyn veut une tarification au parcours en ville mais « pas question de revenir complètement sur le paiement à l'acte »

Agnès Buzyn

Invitée de l'Épreuve de vérité sur Public Sénat lundi, Agnès Buzyn a annoncé vouloir « aller vers une tarification à la qualité et au... 3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir