Les médecins grecs en grève cette semaine
Brève

Les médecins grecs en grève cette semaine

07.02.2011

Après les pharmaciens, les médecins ! Andréas Loverdos, le ministre de la Santé du pays s’est mis les blouses blanches grecques à dos. Alors que les pharmaciens sont en grève depuis plusieurs semaines déjà, les médecins de ville grecs ont entamé lundi une mobilisation de quatre jours pour protester contre une réforme qui doit être votée mercredi au parlement. L'Ordre des médecins d'Athènes a lancé le mouvement avec une grève de lundi à jeudi, tandis que celui de Salonique, la deuxième grande ville grecque, suivra mardi et mercredi. Quelques dizaines de médecins, soutenus par des députés de l'opposition de droite, occupaient par ailleurs un local du ministère de la Santé, tandis que le syndicat des médecins hospitaliers a appelé à une grève jeudi. Lundi, la grève était surtout observée par les quelque 7.000 médecins salariés de la principale caisse d'assurance-maladie, celle des salariés du secteur privé, IKA.

La réforme, qui refond les couvertures maladies des quatre principales caisses (salariés, agriculteurs, auto-entrepreneurs, et fonctionnaires) doit permettre aux assurés de l'IKA de recourir aux médecins conventionnés dépendant des autres caisses, ouvrant ainsi aux salariés la possibilité de consulter 24.000 praticiens supplémentaires, et 36.000 d'ici à fin 2011, selon le ministère. L'Ordre des médecins dénonce une menace sur les emplois et salaires des médecins de l'IKA, et un nivellement par le bas de la médecine conventionnée, gratuite pour l'usager et payée par les caisses à des tarifs variés et des délais de paiement pour les blouses blanches pouvant aller jusqu'à un an. Le ministre de la Santé s’accroche pour sa part à une réforme qui modernise des services imposant aux usagers attentes et paperasseries. L'assainissement du système public de santé est de toute façon réclamé par les bailleurs de fonds du pays, la zone euro et le FMI qui ont sauvé la Grèce de la banqueroute en échange d’un plan d'austérité.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ordinateur

17 000 généralistes pré-inscrits de force à un DPC, l'ANDPC rassure et sanctionne

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il n’avait jamais pris une telle ampleur. Le week-end dernier, 17 000 généralistes ont reçu un email les informant qu’ils avaient été pré-inscrits à une action...4

Prescription en pharmacie, médecin traitant désigné : la CSMF fustige la « frénésie réglementaire » des députés

Conf CSMF

« La plupart des députés connaissent très très mal nos affaires, ils racontent n'importe quoi », « on a vu des amendements très variés, (…)... 1

Les députés suppriment le numerus clausus et rétropédalent sur le stage obligatoire en désert

NC

L'Assemblée nationale a approuvé mardi la suppression, pour la rentrée 2020, du numerus clausus qui limitait depuis 1972 le nombre... 2

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir