Sarkozy se réjouit des progrès du 2e plan cancer
Brève

Sarkozy se réjouit des progrès du 2e plan cancer

04.02.2011

Nicolas Sarkozy s'est réjoui vendredi de l'état d'avancement du deuxième plan cancer lancé en 2009 par le gouvernement pour cinq ans, d'un montant de près de 750 millions d'euros, notamment en matière de recherche et de personnalisation de la prise en charge des malades. Selon un rapport présenté par le ministre de la Santé Xavier Bertrand et sa secrétaire d'État Nora Berra, 77 projets nouveaux de recherche ont été lancés depuis la fin 2009, pour un montant de 31,2 millions d'euros, et le nombre de patients enrôlés dans un essai clinique a progressé de 27 %, a indiqué la présidence dans un communiqué. En matière de personnalisation du suivi des patients, une des priorités du plan, une expérimentation a débuté dans 35 sites pilotes. Et sur l'autre priorité, la réduction des inégalités dans le traitement de la maladie, un rapport a permis « l'amélioration de la connaissance des disparités géographiques » en termes de facteurs de risques, note l'Élysée. Enfin, le plan cancer a permis de programmer l'ouverture de près de 900 postes d'internes spécialisés d'ici à 2014 et le nombre de radiophysiciens en formation a doublé entre 2007 et 2010. À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le cancer, le chef de l'État s'est réjoui vendredi de la « mobilisation collective » contre la maladie, qui provoque chaque année la mort de 150 000 personnes en France, et réaffirmé sa « détermination à faire de la lutte contre le cancer une priorité absolue ». Quelque 305 des près de 750 millions d'euros prévus par le plan ont déjà été consommés, selon le rapport.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir