La tabac explique 40 à 60% du différentiel d’espérance de vie hommes-femmes
Brève

La tabac explique 40 à 60% du différentiel d’espérance de vie hommes-femmes

18.01.2011

La mortalité due au tabac pèse entre 40 et 60% en Europe, dans la différence de longévité entre les hommes et les femmes, selon une étude publiée en ligne mardi dans la revue spécialisée Tobacco Control. Les raisons de cette différence font toujours débat. Des causes biologiques ont été invoquées. Le fait que les femmes ont plus volontiers recours aux soins de santé que les hommes a été aussi avancé.

L'équipe conduite par Gerry McCartney (Social and Public Health Sciences Unit, Glasgow, Royaume-Uni) a utilisé les données de l'OMS sur les taux de décès chez les hommes et les femmes, toutes causes confondues, et ceux attribuables au tabac et à l'alcool, dans 30 pays européens, pour l'année la plus proche de 2005. Les décès liés au tabac incluent les cancers des voies respiratoires, les infarctus et attaques cérébrales et la bronchite chronique obstructive (BPCO). Ceux liés à l'alcool comprennent les cancers de la gorge et de l'oesophage, les maladies chroniques du foie, aussi bien que la psychose alcoolique et les actes de violence. L'excès de décès masculins varie considérablement selon les pays étudiés.

La plupart des pays présentant un tel décalage hommes-femmes très important se trouvent en Europe de l'Est. La Belgique, l'Espagne, la France, la Finlande et le Portugal ont aussi un décalage assez important.Selon les chercheurs, le tabac expliquerait 40 à 60% du décalage de mortalité entre les hommes et les femmes dans tous les pays, à l'exception du Danemark, du Portugal et de la France, où son rôle est moindre, et de Malte où il est au contraire plus important (74%). Selon les auteurs de l'étude, les changements profonds dans la consommation de tabac devraient contribuer à diminuer les différences de mortalité entre les sexes dans les prochaines décennies.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...10

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 9

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir