Trop regarder la télé pourrait majorer les risques d'infarctus
Brève

Trop regarder la télé pourrait majorer les risques d'infarctus

11.01.2011

Rester assis à regarder la télévision pendant plus de deux heures par jour pourrait augmenter les risques de maladie cardiaque et d'infarctus, conclut une étude britannique publiée lundi dans le Journal of the American College of Cardiology. Les chercheurs ont suivi à partir de 2003 et pendant en moyenne quatre ans 4 512 Écossais, qui devaient consigner le nombre d'heures passées quotidiennement à regarder la télévision ou un DVD, à utiliser un ordinateur en dehors du travail et à jouer aux jeux vidéos. Pendant ces quatre années, 325 des personnes suivies sont décédées, toutes causes confondues, et 215 ont subi un incident cardiaque. En analysant leurs comportements, les scientifiques ont conclu que la mortalité était 48 % plus importante chez les individus passant plus de quatre heures par jour devant un écran (travail exclu) que chez ceux y passant moins de deux heures. Le risque d'incident cardiaque, comme un infarctus, serait en outre 125 % supérieur chez les personnes restant inactives devant un écran plus de deux heures par jour, par rapport à celles y passant moins de deux heures. Le volume d'activités physique exercées en dehors de la maison n'aurait même aucune influence sur le risque d'incident cardiaque : seul compte le temps passé assis devant un écran, selon les chercheurs. « Beaucoup de gens ont pris l'habitude, en revenant du travail, d'allumer la télévision et de rester assis pendant plusieurs heures. C'est pratique et facile à faire, explique Emmanuel Stamatakis, expert en épidémiologie et santé publique à l'University College de Londres. Mais cette habitude est mauvaise pour le cœur et notre santé en général ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) se...22

Non la médecine libérale n'est pas morte : la Carmf réplique à Jean-Paul Delevoye

.

La Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) n'a pas apprécié d'entendre Jean Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme... 2

La nomination au Conseil d'Etat du Pr Yves Lévy, époux d'Agnès Buzyn, fait polémique

.

Le Pr Yves Lévy, époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vient de quitter officiellement la présidence de l'Inserm. Le 12 octobre, il... 2

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir