Un hôpital utilise la biométrie pour ne pas se tromper de patient
Brève

Un hôpital utilise la biométrie pour ne pas se tromper de patient

06.01.2011

Le Centre anticancéreux Oscar-Lambret de Lille commencera à identifier la semaine prochaine ses patients soignés en radiothérapie à partir de leurs empreintes digitales, une première en milieu médical en France. Ce dispositif s'inscrivait dans le cadre de « l'identito-vigilance » visant à ne pas se tromper de patient. Le système va se mettre en place progressivement. Les premières prises d'empreintes auront lieu à partir de la semaine prochaine, sur des patients dont la thérapie doit commencer dans un délai d'une à deux semaines suivant l'enregistrement. Durant un an, le système devrait concerner environ 2 000 patients du centre Oscar-Lambret.

La CNIL a donné son accord pour une expérimentation durant un an. Elle a toutefois posé ses conditions : l'enregistrement des données biométriques ne pourra se faire sans le consentement du client et elle sera limitée à la durée du traitement. En juin 2009, la CNIL a autorisé ce système pour le contrôle de l’accès à des salles d’examen et ainsi empêcher la substitution de candidats.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...12

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir