Un hôpital utilise la biométrie pour ne pas se tromper de patient
Brève

Un hôpital utilise la biométrie pour ne pas se tromper de patient

06.01.2011

Le Centre anticancéreux Oscar-Lambret de Lille commencera à identifier la semaine prochaine ses patients soignés en radiothérapie à partir de leurs empreintes digitales, une première en milieu médical en France. Ce dispositif s'inscrivait dans le cadre de « l'identito-vigilance » visant à ne pas se tromper de patient. Le système va se mettre en place progressivement. Les premières prises d'empreintes auront lieu à partir de la semaine prochaine, sur des patients dont la thérapie doit commencer dans un délai d'une à deux semaines suivant l'enregistrement. Durant un an, le système devrait concerner environ 2 000 patients du centre Oscar-Lambret.

La CNIL a donné son accord pour une expérimentation durant un an. Elle a toutefois posé ses conditions : l'enregistrement des données biométriques ne pourra se faire sans le consentement du client et elle sera limitée à la durée du traitement. En juin 2009, la CNIL a autorisé ce système pour le contrôle de l’accès à des salles d’examen et ainsi empêcher la substitution de candidats.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... Commenter

Plan d'investissement, PLFSS : la semaine des bonnes et des mauvaises nouvelles pour la santé

.

Ce sera la semaine de toutes les annonces financières, y compris pour la santé. Le grand plan d'investissement de 50 milliards d'euros,... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir