Plus les personnes âgées marchent vite, plus elles vivent longtemps
Brève

Plus les personnes âgées marchent vite, plus elles vivent longtemps

05.01.2011

L'allure de la marche paraît être liée à la longévité chez les plus de 65 ans, selon une méta-analyse publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association. « Le nombre anticipé d'années restant à vivre pour les hommes et les femmes augmente avec l'allure de leur marche » écrivent les auteurs dans le JAMA du 5 janvier. Ils ont calculé que la longévité normalement attendue à un âge donné commence à augmenter pour les deux sexes à partir d'une vitesse d'un mètre par seconde. L'allure moyenne des participants a été de 0,92 mètre par seconde. Cette recherche a porté sur des données recueillies entre 1985 et 2000 auprès de 34 485 individus, (80 % de Blancs, 59,6 % de femmes), dont l'âge moyen était de 73,5 ans. Ces chercheurs ont constaté que l'allure de la marche était liée aux différences dans la probabilité de survie pour les participants de tous les âges et des deux sexes. Mais c'est surtout après 75 ans que ce paramètre permet de mieux prédire la longévité à dix ans, dans une fourchette de 19 à 87 % chez les hommes et de 35 à 91 % pour les femmes. Les auteurs de l'étude, conduite par le Dr Stephanie Studenski de l'Université de Pittsburgh, ont conclu que l'allure de la marche était aussi pertinente pour prédire la longévité que l'âge, le sexe, l'usage d'un déambulateur, des maladies chroniques, un passé de fumeur, l'indice de masse corporelle ou la tension artérielle. « Marcher requiert de l'énergie, un contrôle des mouvements et fait travailler de multiples organes dont le cœur, les poumons, le système nerveux, circulatoire et squeletto-musculaire » soulignent ces chercheurs. Une marche plus lente pourrait ainsi être le signe d'une détérioration du fonctionnement de ces organes et de ces systèmes. Au point que l'allure de la marche pourrait servir à identifier des personnes âgées ayant un risque accru de mortalité, comme celles dont le rythme de la marche est inférieur à 0,6 mètre par seconde.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir