Aide médicale d'État : un rapport juge le nouveau droit d'entrée inadapté
Brève

Aide médicale d'État : un rapport juge le nouveau droit d'entrée inadapté

04.01.2011

Le nouveau droit d'entrée pour bénéficier de l'Aide médicale d'État (AME), destinée aux sans-papiers, est « financièrement inadapté » et « porteur de risques sanitaires » selon un rapport des Inspections générales des finances et des affaires sociales, publié il y a quelques jours. Le budget 2011 a mis en place, malgré de vives protestations du monde associatif, une contribution forfaitaire de 30 euros par an pour pouvoir bénéficier de cette couverture médicale gratuite pour les sans-papiers aux faibles ressources. Avant le vote du budget, le gouvernement avait demandé aux inspections générales des finances (IGF) et des affaires sociales (Igas) d'analyser l'évolution des dépenses liées à l'AME, qui ont progressé de 13 % en 2009, à 540 millions d'euros. Le rapport n'a été publié que le 31 décembre, après le vote du budget. La mission « ne recommande pas la mise en œuvre d'un droit d'entrée pour l'AME, qui lui paraît financièrement inadapté, administrativement complexe et porteur de risques sanitaires » écrivent ses auteurs, rejoignant les arguments des associations. Ils évaluent à 6 millions d'euros la recette maximale attendue grâce à cette contribution forfaitaire, sans compter les coûts de gestion induits. Surtout, si des bénéficiaires retardent leur recours aux soins du fait de cette nouvelle contribution « et se voient ensuite contraints à une prise en charge médicale plus tardivement à l'hôpital, il en découlera mécaniquement une majoration nette des dépenses totales de l'AME » bien supérieure aux recettes du ticket d’entrée. Le rapport souligne aussi le risque, pour le même motif, de faciliter la propagation de certaines pathologies transmissibles, comme la tuberculose ou l'hépatite B.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

En Chine, un robot joue les généralistes pour pallier le manque de médecins

En Chine, on ne mise pas sur les assistants médicaux pour remédier à la désertification médicale mais sur les robots. La société iFlytek a créé « Xiaoyi » (petit docteur en chinois), premier robot...5

L'infirmier référent, le Sénat approuve l'idée d'un généraliste pour compléter le parcours de soins

Infirmier

Le Sénat a donné jeudi son feu vert, malgré un avis défavorable du gouvernement, à l'expérimentation du concept d'« infirmier référent »,... 2

Les réseaux sociaux, une nouvelle méthode de recherche scientifique

Réseaux sociaux

Les Français parlent de plus en plus de leur santé sur le web. Trois citoyens sur dix ont déjà évoqué ce sujet sur la toile, dont 73 % sur... 1

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir