Aide médicale d'État : un rapport juge le nouveau droit d'entrée inadapté
Brève

Aide médicale d'État : un rapport juge le nouveau droit d'entrée inadapté

04.01.2011

Le nouveau droit d'entrée pour bénéficier de l'Aide médicale d'État (AME), destinée aux sans-papiers, est « financièrement inadapté » et « porteur de risques sanitaires » selon un rapport des Inspections générales des finances et des affaires sociales, publié il y a quelques jours. Le budget 2011 a mis en place, malgré de vives protestations du monde associatif, une contribution forfaitaire de 30 euros par an pour pouvoir bénéficier de cette couverture médicale gratuite pour les sans-papiers aux faibles ressources. Avant le vote du budget, le gouvernement avait demandé aux inspections générales des finances (IGF) et des affaires sociales (Igas) d'analyser l'évolution des dépenses liées à l'AME, qui ont progressé de 13 % en 2009, à 540 millions d'euros. Le rapport n'a été publié que le 31 décembre, après le vote du budget. La mission « ne recommande pas la mise en œuvre d'un droit d'entrée pour l'AME, qui lui paraît financièrement inadapté, administrativement complexe et porteur de risques sanitaires » écrivent ses auteurs, rejoignant les arguments des associations. Ils évaluent à 6 millions d'euros la recette maximale attendue grâce à cette contribution forfaitaire, sans compter les coûts de gestion induits. Surtout, si des bénéficiaires retardent leur recours aux soins du fait de cette nouvelle contribution « et se voient ensuite contraints à une prise en charge médicale plus tardivement à l'hôpital, il en découlera mécaniquement une majoration nette des dépenses totales de l'AME » bien supérieure aux recettes du ticket d’entrée. Le rapport souligne aussi le risque, pour le même motif, de faciliter la propagation de certaines pathologies transmissibles, comme la tuberculose ou l'hépatite B.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
lait infantile

Buzyn réservée sur le classement des laits infantiles comme médicaments

Faut-il classer les laits infantiles parmi les médicaments, pour renforcer le contrôle sanitaire et éviter une nouvelle contamination comme celle des produits Lactalis ? Agnès Buzyn, s'est dite...Commenter

[Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... Commenter

Fin de vie : l'IGAS préconise d'impliquer davantage les infirmières sur le recueil des directives anticipées

.

Plus de deux ans après l'entrée en vigueur de la loi Leonetti-Claeys (2 février 2016) sur la fin de vie, l'Inspection générale des affaires... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

GALE, IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir