Labos d'analyses : la justice européenne donne partiellement raison à Paris
Brève

Labos d'analyses : la justice européenne donne partiellement raison à Paris

16.12.2010

La Cour européenne de justice a donné en partie raison jeudi à la France sur les règles de propriété qu'elle impose pour les laboratoires d'analyse médicale, au nom de la santé publique et que Bruxelles jugeait illégales. La France limite à 25 % la participation que des non-biologistes peuvent détenir dans des laboratoires d'analyses. Cette mesure est « justifiée par la protection de la santé publique » a estimé la Cour. Les juges de Luxembourg ont admis qu'il y avait des risques à laisser des non biologistes détenir une part trop importante dans un laboratoire, notamment en terme de qualité des services médicaux, car ils ne présentent pas les mêmes garanties professionnelles que des biologistes de formation. La Cour relève aussi un risque de conflit d'intérêts, les non-biologistes pouvant être « tentés de renoncer à certains examens moins rentables sur le plan économique ou réduire l'activité de conseil à l'égard des patients ». La France avait été renvoyée devant la justice par la Commission européenne, qui estimait que les limitations imposées à la propriété des laboratoires étaient contraires à la liberté d'établissement dans l'UE. Outre la limite de 25 %, Bruxelles critiquait aussi l'interdiction faite en France aux biologistes de détenir des participations dans plus de deux sociétés exploitant en commun un ou plusieurs laboratoires d'analyse. Sur ce point, la Cour lui a donné raison, estimant qu'il s'agissait en effet d'une « restriction à la liberté d'établissement ». La disposition a toutefois été récemment abrogée par Paris.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la téléconsultation et la télé-expertise, la Haute autorité...Commenter

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 10

Pour évaluer la perte de revenus liée à la nouvelle ROSP, les Généralistes-CSMF lancent un observatoire

.

Depuis plusieurs semaines, les généralistes ont fait savoir leur inquiétude d'une perte conséquente de leur Rémunération sur objectifs de... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir