Grands écarts sur les prix des médicaments sans ordonnances
Brève

Grands écarts sur les prix des médicaments sans ordonnances

15.12.2010

Le tarif des médicaments vendus sans ordonnance varie fortement d'une pharmacie à l'autre et selon que le produit se trouve en accès libre ou derrière le comptoir, rapporte l'Observatoire des prix des médicaments réalisé par l’association Familles rurales, publié mardi. Un décret de juillet 2008 autorise en effet le libre accès de certains médicaments dans les officines. Pour son étude, Familles rurales a relevé les prix de 13 produits fréquemment utilisés par les familles, en janvier et en juin, dans 72 pharmacies réparties dans 34 départements. L'Observatoire a constaté une relative stabilité entre janvier et juin mais d'importants écarts pour un même produit. Ainsi, le prix d'une boîte de lait 1er âge Gallia© s'est échelonné de 15,80 à 27,70 euros, le prix le plus fréquent étant 16,90 euros. Autre exemple, une boîte de pastilles Strepsils© a été relevée entre 3,50 et 6,95 euros. La boîte de comprimés Maalox© pour les maux d'estomac coûte entre 2,66 et 6,20 euros avec un prix fréquent de 4,50 euros, selon les relevés effectués. L'étude montre aussi que mis à part le sérum physiologique et le lait infantile, les autres produits sont rarement en libre accès. Or, leur localisation a bien des effets sur les prix. Les médicaments vendus en accès libre sont généralement moins chers que ceux situés derrière le comptoir. C'est le cas du bain de bouche Hextril© (prix moyen 4,84 euros en libre accès pour 5,06 euros derrière le comptoir) ou encore de l'Imodium© (3,77 euros en accès libre pour 4,18 euros derrière le comptoir). À l’inverse, deux produits testés ont été moins chers derrière le comptoir. À l’issue de l'enquête, le Mouvement des Familles rurales a réclamé « plus de clarté » sur les prix et les modes de distribution et que « le consommateur soit systématiquement informé du prix avant l'achat ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...11

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 3

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir