Grands écarts sur les prix des médicaments sans ordonnances
Brève

Grands écarts sur les prix des médicaments sans ordonnances

15.12.2010

Le tarif des médicaments vendus sans ordonnance varie fortement d'une pharmacie à l'autre et selon que le produit se trouve en accès libre ou derrière le comptoir, rapporte l'Observatoire des prix des médicaments réalisé par l’association Familles rurales, publié mardi. Un décret de juillet 2008 autorise en effet le libre accès de certains médicaments dans les officines. Pour son étude, Familles rurales a relevé les prix de 13 produits fréquemment utilisés par les familles, en janvier et en juin, dans 72 pharmacies réparties dans 34 départements. L'Observatoire a constaté une relative stabilité entre janvier et juin mais d'importants écarts pour un même produit. Ainsi, le prix d'une boîte de lait 1er âge Gallia© s'est échelonné de 15,80 à 27,70 euros, le prix le plus fréquent étant 16,90 euros. Autre exemple, une boîte de pastilles Strepsils© a été relevée entre 3,50 et 6,95 euros. La boîte de comprimés Maalox© pour les maux d'estomac coûte entre 2,66 et 6,20 euros avec un prix fréquent de 4,50 euros, selon les relevés effectués. L'étude montre aussi que mis à part le sérum physiologique et le lait infantile, les autres produits sont rarement en libre accès. Or, leur localisation a bien des effets sur les prix. Les médicaments vendus en accès libre sont généralement moins chers que ceux situés derrière le comptoir. C'est le cas du bain de bouche Hextril© (prix moyen 4,84 euros en libre accès pour 5,06 euros derrière le comptoir) ou encore de l'Imodium© (3,77 euros en accès libre pour 4,18 euros derrière le comptoir). À l’inverse, deux produits testés ont été moins chers derrière le comptoir. À l’issue de l'enquête, le Mouvement des Familles rurales a réclamé « plus de clarté » sur les prix et les modes de distribution et que « le consommateur soit systématiquement informé du prix avant l'achat ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Agnès Buzyn et Thomas Mesnier

Consultations sans RDV, numéro unique, visite revalorisée : la recette d'un député pour désengorger les urgences

Que faire pour répondre à la demande de soins non programmés et désengorger les services d'urgence ? Le jeune député LREM de Charente Thomas Mesnier a rendu aujourd’hui son rapport sur le sujet à...11

Après un AIT, le risque d'accident cardio-vasculaire grave dure au moins 5 ans

AVC

Une étude épidémiologique observationnelle internationale de registre pilotée par l’équipe du Pr Pierre Amarenco (chef du service de... Commenter

Dans la Manche, le ton monte entre la CPAM et les syndicats de médecins qui boycottent les CPL

Eclair

Dans la Manche, le torchon brûle entre les syndicats de médecins libéraux et la caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM). A la suite d'un... 1

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir