Les députés instaurent un dépistage néonatal de la surdité
Brève

Les députés instaurent un dépistage néonatal de la surdité

01.12.2010

L'Assemblée a adopté, dans la nuit de mardi à mercredi en première lecture, une proposition de loi UMP visant à généraliser le dépistage des troubles de l'audition chez le nouveau-né. Le texte des députés UMP Jean-Pierre Dupont, Jean-François Chossy et Edwige Antier, pédiatre, prévoit qu'un dépistage de la surdité ait lieu "avant la fin du troisième mois" de l'enfant. Un "examen de repérage" est effectué dans les tout premiers jours suivant la naissance, avant la sortie de la maternité. Quand ce test n'a pas permis d'apprécier les capacités auditives de l'enfant, des examens complémentaires sont réalisés dans les trois mois dans une "structure spécialisée".

La droite a voté majoritairement pour tandis qu'une bonne partie de la gauche s'est abstenue, relayant les inquiètudes d'une partie de la population sourde et mettant en garde contre "la voie étroite et dangereuse du tout médical" (appareillage...). Dans l'après-midi, plusieurs centaines de sourds et malentendants avaient manifesté aux abords de l'Assemblée, à l'appel de la Fédération nationale des sourds de France (FNSF), pour dénoncer l'initiative des élus UMP. "Autant nous sommes pour un dépistage précoce, autant nous sommes contre la mise en place d'un dépistage néonatal. La désignation de la surdité comme affection grave relevant d'un problème de santé publique est inacceptable. Nous, sourds, ne sommes pas des malades à soigner", fait valoir la FNSF. Le texte doit désormais être voté par le Sénat. La secrétaire d'Etat à la Santé, Nora Berra, a assuré qu'elle "veillerait" à ce que la proposition de loi soit inscrite à l'ordre du jour du Palais du Luxembourg.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite à domicile

À Niort, quatre médecins lancent un service de visite à domicile

À Niort (Deux-Sèvres), deux médecins en activité et deux jeunes confrères sur le point de présenter leur thèse, ont lancé lundi 21 janvier l'association « SOS Niort 79 », pour répondre aux demandes...6

L'aspirine en prévention primaire : le Jama pointe les risques de saignements majeurs

Aspirine

Un nouveau travail, publié par le Jama, montre qu'en prévention primaire, les bénéfices cardiovasculaires de l'aspirine sont contrebalancés... Commenter

La téléconsultation permet aux patients chroniques de voir plus souvent leur médecin traitant selon une étude

.

La téléconsultation dans le cadre du parcours de soins est remboursée depuis le 15 septembre dernier mais cette pratique est encore à la... 1

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir