Directives adoptées au niveau mondial pour renforcer la lutte contre le tabac
Brève

Directives adoptées au niveau mondial pour renforcer la lutte contre le tabac

21.11.2010

Plus de 170 pays ont adopté des directives pour renforcer la lutte antitabac, en réglementant notamment l'usage d'additifs chimiques adoucissant les cigarettes, samedi au terme d'une conférence de l'Organisation mondiale de la santé en Uruguay. Les pays signataires de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac (CCLAT) sont également convenus d'intégrer les programmes d'aide pour arrêter de fumer à leurs systèmes nationaux de santé et de soutenir des campagnes de sensibilisation de la population, précise l'OMS dans un communiqué. "Ces directives vont aider les pays à adapter leurs lois et à répondre aux faux arguments de l'industrie du tabac. Il s'agit de recommandations pour guider la politique des Etats, mais il revient à chacun d'entre eux de déterminer la meilleure façon d’appliquer ces directives en vue de promouvoir la santé publique, précisait l'OMS dans un document préparatoire.

Lors de cette même réunion, il a été longuement débattu de la cigarette électronique, présentée comme une solution pour arrêter de fumer "sabote les stratégies de l'OMS" dans sa lutte contre le tabac, ont dénoncé l'Organisation mondiale de la santé et des associations antitabac à l'occasion d'une conférence en Uruguay. La cigarette électronique est "un outil pour saboter les stratégies destinées à encourager les individus à arrêter de fumer", estime Eduardo Bianco, directeur régional de l'Alliance pour la Convention-cadre de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour la lutte anti tabac (CCLAT). Les plus de 170 pays qui ont souscrit ce premier traité international destiné à réduire la consommation de tabac, entré en vigueur en février 2005, étaient réunis pour la quatrième fois cette semaine à Punta del Este (sud-est). Les cigarettes électroniques, ou e-cigarettes, censées aider les fumeurs à arrêter de fumer, sont des générateurs d'aérosol dont la forme rappelle celle de la cigarette et qui produisent de la fumée artificielle aromatisée, avec ou sans nicotine. Selon un rapport de la CCLAT divulgué lors de la conférence, l'augmentation de la consommation de cigarettes électroniques coïncide d'ailleurs avec la mise en place de lois interdisant le tabac dans les lieux publics. Eduardo Bianco souligne également la nocivité de certains composants des cigarettes électroniques: "La nicotine est une drogue très addictive et ce qu'ils utilisent pour véhiculer la nicotine est le propylène glycol, une substance toxique pour les êtres humains", ajoute-t-il.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le budget de la Sécu pour 2019 dévoilé Fin du « NS » manuscrit, prévention chez l'ado, vaccination en pharmacie... ce qui change pour vous

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 était présenté ce mardi matin à Bercy par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin et la ministre de la...2

Le CCNE dit oui à la PMA et aux diagnostics prénataux, mais non à une nouvelle loi sur la fin de vie

CCNE

« C’est un avis qui n’est pas consensuel mais dans lequel nous avons essayé de faire émerger un assentiment majoritaire. » Le Pr Jean-Franço... 2

Le trou de la Sécu sera comblé en 2019, assure le gouvernement

.

Le redressement des comptes sociaux se poursuit et devrait se traduire par un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale en 2019. Une... 1

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir