Bertrand prend la défense de sa secrétaire d’État Nora Berra
Brève

Bertrand prend la défense de sa secrétaire d’État Nora Berra

18.11.2010

Le ministre du Travail et de la Santé, Xavier Bertrand, a qualifié d'« attaques indignes » les appels à la démission lancés par le député PS, Gérard Bapt, contre la nouvelle secrétaire d'État à la Santé Nora Berra. « Nous nous sommes exprimés très vite avec Nora Berra sur cette affaire du Mediator, nous avons ouvert une enquête de l'Igas » a rappelé M. Bertrand à sa sortie d'un entretien avec François Fillon. « Mardi dernier, M. Bapt s'exprime dans la presse, me pose une question à l'Assemblée, je lui réponds sur le fond du dossier. Pourquoi, subitement, le lendemain, M. Bapt et le Parti socialiste changent de ton ? » a-t-il ajouté. La secrétaire d'État chargée de la Santé, Nora Berra avait déjà répondu mercredi soir au député qui demandait sa démission. Dans une lettre ouverte au cardiologue socialiste, Nora Berra s'étonne de ses « insinuations malveillantes » et de la « polémique politicienne stérile » qu'il a engagée en la soupçonnant de conflit d'intérêts. Le député de Haute-Garonne avait relevé lundi, au lendemain de sa nomination, qu'elle avait travaillé dix ans pour l'industrie pharmaceutique. Il a renchéri mercredi en pointant des propos de Nora Berra sur le Mediator, qui selon lui « confortent les communiqués de dénégation du laboratoire Servier ». La Secrétaire d’État rappelle donc avoir annoncé mardi, conjointement avec le ministre de la santé Xavier Bertrand, que « tous les moyens d'expertise et de recherche allaient être mis en œuvre » pour faire la lumière sur le Mediator et informer les patients qui en ont pris. Et elle ajoute : « Je m'étonne de la violence de (vos) propos lorsque vous appelez à ma démission au prétexte que je connais bien le secteur dont je m'occupe, dit-elle. Je ne pense pas qu’un brevet d’incompétence sur les sujets dont on a la charge soit la meilleure garantie pour répondre aux attentes des Français, qui plus est sur un sujet d’une telle importance ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...8

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 8

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir