Trop de décibels dans les discothèques franciliennes
Brève

Trop de décibels dans les discothèques franciliennes

13.11.2010

Dix discothèques sur vingt-six ont un niveau sonore qui dépasse les 105 décibels (dB) autorisés, selon une étude de l'agence régionale de santé (ARS) d'Ile de France révélée samedi par Le Parisien/Aujourd'hui en France. Le rapport de l’ARS sera "bientôt rendu public". Le directeur général de l'ARS, l'ancien ministre Claude Evin, réunira à la fin du mois les gérants d'établissements afin d'élaborer avec eux une charte qualité santé, sorte de référentiel des bonnes pratiques non seulement en matière de bruit mais aussi de tabac ou d'alcool.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...6

L’ANSM alerte sur les risques de deux anabolisants et brûleurs de graisse vendus sur Internet

corps

L’ANSM a identifié la présence de substances non autorisées et dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol, dans les... 1

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir