PLFSS : l’industrie inquiète
Brève

PLFSS : l’industrie inquiète

08.11.2010

Les cinq principaux laboratoires pharmaceutiques français ont alerté lundi les pouvoirs publics sur les mesures envisagées dans le cadre du PLFSS, jugeant qu'elles « risqueraient d'affaiblir les industries de santé » en France en diminuant le seuil de chiffre d’affaire à partir duquel l’industrie paye des taxes supplémentaires. Dans un communiqué, le G5, qui rassemble Ipsen, Pierre Fabre, Sanofi-Aventis, Servier et le LFB, met en garde : « toute nouvelle mesure de réduction des dépenses de santé doit faire l'objet, au préalable, d'une étude d'impact ». Elle rappelle que « les outils performants de politique industrielle actuellement en vigueur, comme le crédit d'impôt-recherche et le régime de taxation des revenus des brevets, doivent être maintenus ». Pour appuyer son propos, le G5 révèle par ailleurs des chiffres issus d'une étude menée par le bureau d'études Bipe. Selon ces données, le chiffre d'affaires en France des cinq groupes concernés atteignait en 2008 pour les médicaments remboursables 5,83 milliards d'euros, pour 43 900 emplois et des dépenses en recherche de 2,44 milliards. À la même période, ces cinq groupes payaient 2,5 milliards d'euros d'impôts et de cotisations sociales et représentaient un excédent de 7 milliards d'euros pour la balance commerciale.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ROSP

4 522 euros de ROSP clinique en moyenne pour les généralistes (-7 %) : la clause de sauvegarde amortit le choc

Les résultats de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) new-look viennent de tomber. Comme le laissait présager la grogne des syndicats contre cette nouvelle formule issue de la...Commenter

Agacé par le départ inopiné de confrères, un généraliste réclame un encadrement plus strict de la fin d'activité

Arrêt d'activité

Deux poids, deux mesures pour la médecine libérale ? Le Dr Nicolas Thual, généraliste à Brehan (Morbihan), s’interroge. Dans son secteur,... 26

Buzyn veut un tiers payant généralisable fin 2019, les médecins refusent toujours toute obligation

TPG

Le ministère de la Santé attendait la remise du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) pour fixer le calendrier de... 1

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir