Nouvelle bataille en perspective autour de l’aide médicale d’Etat
Brève

Nouvelle bataille en perspective autour de l’aide médicale d’Etat

01.11.2010

Après une première tentative repoussée cette semaine, l’offensive sur l'Aide médicale d'Etat (AME) pourrait reprendre mardi 2 novembre à l’Assemblée à la reprise de la discussion poste par poste du budget 2011. Plusieurs amendements sont en effet attendus de la part de députés de la majorité. Ils devraient toutefois être moins restrictifs que celui présenté mercredi par Dominique Tian (UMP) qui proposait de limiter la prise en charge «aux soins urgents et vitaux», alors que l'AME- destiné aux étrangers sans papiers- permet actuellement une prise en charge à 100% du tarif de la Sécurité sociale, sans avances de frais, des soins de maladie et de maternité, ainsi que du forfait hospitalier. De son côté, le gouvernement envisagerait plusieurs mesures de régulation du dispositif pour réduire la croissance des dépenses d’un dispositif qui bénéfice à 215000 persones et dont les dépenses seraient en progression de 13% par rapport à 2009. Il s'agirait notamment d'exclure du champ de l'AME pour les adultes certains actes jugés "superfétatoires", comme les fécondations in vitro (FIV). En outre, une contribution forfaitaire des bénéficiaires, déjà évoquée par Roselyne Bachelot, devrait être proposée, autour de 30 euros par an. Face à ces projets, les associations se mobilisent et craignent que de telles mesure conduisent des sans-papiers à renoncer aux soins. «L'attaque du dispositif AME, c'est faire passer des impératifs sécuritaires devant des impératifs de santé publique», a déclaré jeudi le Dr Jean-François Corty, de Médecins du Monde (MDM), lors d'une conférence de presse. Entouré de représentants du Ciss (associations de patients) ou encore de l'ODSE (Observatoire du droit à la santé des étrangers), il a fait valoir qu'un bon accès aux soins des sans-papiers, au-delà des questions éthiques, coûtait moins à la collectivité que des soins urgents trop tardifs. Et, pour les associations, l'idée selon laquelle des étrangers viendraient en France attirés par l'AME relèverait du "mythe".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Nouvelles recos sur l'autisme : des outils de détection pour un diagnostic dès 18 mois

La Haute Autorité de Santé vient de publier de nouvelles recommandations sur le repérage, le diagnostic et l’évolution du trouble du spectre de l’autisme (TSA).  Les dernières recommandations sur...1

En Eure-et-Loir, des pharmaciens contestent l'autorisation d'une généraliste à délivrer des médicaments

Médicaments

Depuis 2014, le Dr Élodie Venot-Goudeau, qui exerce à Civry (Eure-et-Loir), est autorisée à délivrer des médicaments à sa patientèle. Comme... 3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir