Suspendu, le chef du service de chirurgie cardiaque de Metz fera appel
Brève

Suspendu, le chef du service de chirurgie cardiaque de Metz fera appel

29.10.2010

Le chef de service de chirurgie cardiaque du CHR de Metz a été suspendu de ses fonctions et fera l'objet d'une procédure disciplinaire, en raison de «graves irrégularités» qui ont conduit à une surmortalité élevée, a indiqué vendredi l'Agence régionale de santé (ARS). «Il apparaît qu'il y avait dans le service de chirurgie cardiaque de Metz, qui fonctionnait en totale autarcie, des réalisations d'actes chirurgicaux multiples non validés, non indiqués, voire franchement délétères, qui ne correspondaient à aucune recommandation sanitaire», a expliqué le directeur de l'ARS, Jean-Yves Grall, citant les extraits d'un pré-rapport d'une mission d'expertise. Cette dernière avait constaté une surmortalité élevée des patients en 2009, conduisant l'ARS à fermer le service le 12 octobre. «Pour un même niveau de risques, la mortalité est trois fois moindre dans les autres centres hospitaliers français», a confirmé Jean-Yves Grall. Au lendemain de la fermeture, le chef du service de chirurgie cardio-vasculaire et thoracique du CHR Bon-Secours, le Dr Pierre-Michel Roux, avait pour sa part expliqué cette surmortalité élevée par «la prise en charge de malades à très haut risque chirurgical». Aprenant vendredi sa suspension, le chef de service a dénoncé vendredi «l'opacité de la démarche de l'Agence régionale deSanté (ARS)» qui l'a sanctionné. Il a l’intention de faire appel de sa suspension.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...9

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir