Epidémie de choléra : pic pas encore atteint et début de psychose en Haïti
Brève

Epidémie de choléra : pic pas encore atteint et début de psychose en Haïti

29.10.2010

Le dernier bilan de l'épidémie en Haïti faisait état vendredi de 330 morts, et 4.714 hospitalisations depuis l'apparition de la bactérie tueuse il y a une dizaine de jours sur les rives de l'Artibonite. Les régions qui ont déclaré des cas confirmés sont l'Artibonite (76,5%), le Centre (22,9%), le Nord-Est et le Nord, poursuit l'organisation. Dans son bulletin, l'OMS indiquait jeudi en outre que les souches de "choléra vibrio 01 isolées en Haïti" ont été testées par des centres haïtien et américains et se sont "révélées résistantes" à quatre "antibiotiques", mais se sont montrées "sensibles" à au moins trois autres.

L'OMS indique également qu'elle travaille avec des experts américains pour améliorer la surveillance de la progression de l'épidémie et à l'analyse de l'eau des rivières et autres sources d'eau. Elle collabore aussi avec les autorités haïtiennes en vue de préparer des scénarios pour tenter de déterminer l'évolution probable de l'épidémie. «Cependant, même avec les meilleurs efforts de modélisation, il ne sera pas possible de prédire avec précision l'évolution de l'épidémie», explique l'organisation, qui averti que l'épidémie n'avait pas atteint son pic.

La psychose du choléra semblait s'installer dans le pays où un centre de traitement de Médecins sans frontières a été attaqué mercredi. Une dizaine de jours après l'apparition de la bactérie tueuse sur les rives de l'Artibonite (centre), du personnel de MSF a été attaqué mardi soir à coups de pierres par quelque 300 manifestants dans la ville de Saint-Marc, à environ 100 km au nord de la capitale Port-au-Prince. Un médecin local, le Dr Yfto Maquette, a expliqué à l'Agence France Presse que le centre de MSF devait être installé à proximité de deux écoles et que les manifestants craignaient que l'afflux de patients ne propage l' épidémie. De leur côté, la République dominicaine a renforcé les contrôles à sa frontière pour protéger son territoire.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir