Plus de 3 000 cas de rougeole sur les huit premiers mois de l'année
Brève

Plus de 3 000 cas de rougeole sur les huit premiers mois de l'année

28.10.2010

L'épidémie de rougeole qui sévit en France depuis 2008 s'est intensifiée début 2010, avec plus de 3 000 cas déclarés entre janvier et août, et un pic d'incidence en avril, selon un bilan provisoire de l'Institut de veille sanitaire. Entre le 1er janvier 2008 et le 31 août 2010, 5 221 cas de rougeole ont été déclarés en France, dont 3 094 entre le 1er janvier et le 31 août 2010. « Moins de 100 cas ont été déclarés pour septembre » selon les données de l'InVS disponibles au 5 octobre. Depuis le début de l'épidémie, quatre personnes sont décédées de complications de la rougeole (neurologiques pour deux cas, pulmonaires pour les deux autres). Sur les huit premiers mois de 2010, le virus a circulé sur la quasi-totalité du territoire en France métropolitaine. Pour quatre départements, l'incidence est supérieure à 20 cas pour 100 000 habitants (contre 4,84/100 000 au niveau national) : Aveyron, Pyrénées-Orientales, Vienne et Ariège. Plusieurs foyers épidémiques ont concerné des crèches, des écoles, des étudiants et des gens du voyage. Une quarantaine de cas liés à une probable contamination nosocomiale ont également été rapportés. Plus du tiers des cas déclarés en 2010 ont été hospitalisés (39 %). Les taux d'incidence ont « plus que doublé chez les moins de 1 an et chez les adultes de 20 ans et plus par rapport à 2009 ». Les complications sont plus fréquentes et sévères dans ces groupes d'âge. « La diffusion du virus est la conséquence d'un niveau insuffisant et hétérogène de la couverture vaccinale en France » souligne l'InVS. Il appelle à un renforcement de la vaccination contre la rougeole des jeunes enfants (dès 9 mois si gardés en collectivité) ainsi qu'au rattrapage vaccinal des enfants, adolescents et jeunes adultes jusqu’à l’âge de 30 ans.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir