Une proposition de loi pour rendre les SROS opposables
Brève

Une proposition de loi pour rendre les SROS opposables

26.10.2010

Pour eux la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » n’est pas allé assez loin. La semaine dernière, une vingtaine de députés de la majorité menés par Pierre Morel-A-L’Huissier, député UMP de la Lozère, ont déposé une proposition de loi visant à « normaliser » les schémas régionaux d’organisation des soins (SROS) que Roselyne Bachelot avait promis de ne jamais rendre opposables. « Il convient pour lutter efficacement et durablement contre les disparités territoriales intolérables de modifier le code de la santé publique en y intégrant des mesures précises dans les Schémas régionaux d’organisation des soins » disent les signataires. Ils demandent donc que le Code de santé publique précise que « chacun puisse avoir accès à un médecin généraliste dans un délai maximum de trente minutes, à une maternité en quarante-cinq minutes et d’avoir accès ou d’avoir la présence d’une structure d’urgence en vingt minutes ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir