Finalement l’ASV reste à 65 ans
Brève

Finalement l’ASV reste à 65 ans

26.10.2010

Les députés et les sénateurs qui se sont mis d’accord lundi sur la version finale du projet de loi de réforme des retraites ont décidé de maintenir l’âge de l’ASV à taux plein à 65 ans. Au départ, ce sujet ne figurait pas dans le projet de loi. Un article 6 bis a été rajouté à l’Assemblée nationale sur proposition d’un député UMP qui ouvrait la porte au recul de 65 ans à 67 ans de l’âge du taux plein de l’ASV. Cet article avait ensuite été supprimé par la Haute Assemblée sur proposition d’un sénateur UMP. La commission mixte paritaire, qui réunit des députés et des sénateurs qui devait s’accorder lundi sur une version définitive du texte, a finalement retenu la version du Sénat. Il reste que pour le régime de base des médecins libéraux l’âge du temps plein passe bien de 65 à 67 ans. Mais il est vrai que ce régime représente un peu moins de 20 % du montant moyen des retraites.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Secret médical : un assureur lui réclame des infos après un décès, le généraliste lui rappelle la loi

Jusqu'où iront les assurances pour obtenir des informations confidentielles sur leurs assurés ? Le Dr Adrian Combot, généraliste à Lannilis (Finistère), se bat depuis plusieurs semaines avec la...8

Le tétanos a tué 8 personnes en France entre 2012 et 2017

Tétanos

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) revient sur les cas de tétanos en France entre 2012 et 2017. Il indique que 35 cas ont été... Commenter

Grippe : la moitié des professionnels de santé ne sont pas vaccinés, les généralistes sauvent l’honneur

Vaccination grippe

Ces chiffres ne vont pas faire plaisir à la ministre de la Santé. D’après l’enquête Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH)... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir