Surdité du nourrisson: une proposition de loi en attente
Brève

Surdité du nourrisson: une proposition de loi en attente

16.10.2010

La pédiatre et députée UMP Edwige Antier à l'origine en juillet d’une proposition de loi destinée à repérer dès la maternité les troubles de l'audition espère bien la voir adopter d’ici à la fin de l’année. Alors que se tient le 117ème congrès de la Société française d'oto-rhino-laryngologie (ORL) et de chirurgie de la face et du cou, du 16 au 18 octobre à Paris, Edwige Antier est revenu à la charge pour que son texte, cosigné avec les députés Jean-Pierre Dupont et Jean-François Chossy (www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion2752.asp) soit bientôt à l’ordre du jour. «Nous avons deux fenêtres parlementaires, une fin novembre et l'autre en janvier», note-t-elle. Elle estime que le dépistage précoce de la surdité chez les nourrissons, domaine où la France accuse un retard, pourrait se généraliser si l'on adopte sa proposition de loi. La Haute autorité de Santé a publié en mars des recommandations allant dans le même sens. En France, selon Edwige Antier, «un enfant sur 1000 n'entend pas à la naissance, soit 800 nouveaux cas par an de surdité congénitale. Et si l'enfant n'entend pas, il est déconnecté du monde. Les circuits de l'audition dans le cerveau ne sont pas stimulés et cela nuit gravement à son développement.» Selon la député pédiatre, le diagnostic de la surdité est aujourd’hui posé en moyenne entre 16 et 18 mois, et parfois beaucoup plus tard. Son idée est donc de proposer dans un premier temps un repérage des troubles de l'audition dans les maternités, qui auraient l'obligation de le proposer à tous les parents. Si besoin, l'enfant serait orienté vers un centre de diagnostic, pour affiner le diagnostic et proposer une prise en charge adaptée.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...10

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 2

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir