L’OMS mobilise sur les maladies «négligées» des pays pauvres
Brève

L’OMS mobilise sur les maladies «négligées» des pays pauvres

14.10.2010

L'OMS espère maîtriser d'ici à 2015 les maladies qui quoique ne figurent pas dans les priorités de recherche de l’industrie pharmaceutique affectent un milliard de personnes et tuent 534.000 individus chaque année. «Les besoins en termes de prévention et de traitement sont énormes mais les personnes touchées sont pauvres et n'ont donc que peu accès aux interventions et aux services nécessaires pour en bénéficier», regrette la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, dans la présentation du premier rapport de l'organisation consacré à 17 de ces maladies qui n'existent quasiment plus dans les pays riches. Ces maladies sont d'autant plus délaissées qu'à «l’exception de la dengue, elles ne sont pas à l’origine de flambées explosives qui attirent l’attention des médias», souligne le rapport de l'OMS. Pourtant, elles entraînent des infections qui tuent parfois en «l'espace de quelques mois, semaines ou jours», comme la dengue hémorragique, la maladie du sommeil et l’ulcère de Buruli, mais le plus souvent défigurent. Dans la plupart des cas, les personnes sont affectées simultanément par 5 à 7 de ces maladies parasitaires, transmises par des insectes, larves et mollusques, comme la rage, le trachome, la lèpre, la leishmaniose ou encore l'éléphantiasis. L'OMS espère qu'elles seront «maîtrisées d’ici à 2015, voire que certaines d’entre elles seront éliminées». Le ver de Guinée devrait être la première de ces maladies éradiquées, estime-t-elle. Plus généralement, l'OMS insiste sur la nécessité de favoriser le dépistage et le traitement précoces qui sont vitaux, notamment pour la maladie de Chagas.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...11

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 6

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir