24 cas d’intoxications aux champignons depuis la mi-septembre
Brève

24 cas d’intoxications aux champignons depuis la mi-septembre

09.10.2010

Quatorze cas d'intoxications liées à la consommation d'amanites phalloïdes ont été recensés par les centres antipoison depuis la mi-septembre, auxquels s'ajoutent 10 cas graves d'intoxication à d'autres champignons.«Ces intoxications ont conduit à des hospitalisations, pour la moitié d'entre elles en réanimation» et une personne est décédée, ont précisé la Direction générale de la Santé et l'Institut de veille sanitaire dans un communiqué. Quatre régions sont principalement concernées : Centre, Pays-de-Loire, Rhône-Alpes et Ile-de-France. Le ministère de la Santé en profit pour mettre en garde la population et recommander «de ne ramasser que les champignons que vous connaissez et reconnaissez parfaitement»

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Arrêt travail

Hausse des arrêts de travail : les médecins satisfaits d'être mis hors de cause

Les syndicats de médecins libéraux ont accueilli très favorablement les propositions formulées par un groupe d'experts dans le rapport pour « Plus de prévention, d'efficacité, d'équité et de...2

« Doctoresse » ? L’Académie française valide, « ridicule » selon l'Association des femmes médecins

Dictionnaire

Il sera bientôt officiellement possible de prendre rendez-vous chez une « doctoresse » ! L’Académie française s’apprête à reconnaître... 3

Selon France Alzheimer, les malades paient le déremboursement des anti-Alzheimer au prix fort

Concept Alzheimer

Le 1er août, le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer entrait en vigueur. Sept mois plus tard, France Alzheimer publie un sondage... 2

Gynécologie LA VAGINOSE BACTÉRIENNE Abonné

Vagin

La vaginose bactérienne, comme une infection à Gardnerella vaginalis, est un problème pour le praticien du fait de ses récidives... Commenter

ORL L’OSTÉOME DU SINUS FRONTAL Abonné

fmc

Les ostéomes des sinus de la face sont localisés au niveau frontal le plus souvent. Cliniquement, ils sont souvent asymptomatiques. Le... Commenter

A découvrir