Sport et mort subite : 1 000 à 1 500 décès par an en France
Brève

Sport et mort subite : 1 000 à 1 500 décès par an en France

07.10.2010

Entre 1 000 et 1 500 personnes meurent chaque année subitement au cours d'un entraînement sportif ou d'une compétition, selon une communication présentée lors de la séance hebdomadaire de l'Académie nationale de médecine. « Ce chiffre global est étonnamment bas si on le confronte aux 40 000 morts subites annuelles tout venant, chiffre classiquement admis en France et il fait évoquer par simple comparaison le rôle protecteur de l'entraînement physique » souligne le cardiologue du sport Richard Brion. Pourtant, lorsqu'elle survient chez un sportif de haut niveau, la mort subite est fortement médiatisée. Ce fut le cas par exemple du footballeur camerounais Marc-Vivien Foé, décédé à 28 ans, en demi-finale de la Coupe des confédérations, en 2003 à Lyon. Dans 90 % des cas, il s'agit de la complication de pathologies cardiovasculaires, dans 5 % des cas les décès sont liés à d'autres pathologies comme un asthme grave et dans 5 % des cas la cause de la mort reste indéterminée. Selon le Dr Brion, la mort subite des jeunes sportifs avant l'âge de 30-35 ans est un événement très peu fréquent, probablement de l'ordre de quelques dizaines de cas annuels en France. Les causes cardiaques les plus fréquentes chez les sportifs jeunes sont les cardiomyopathies. Chez les plus âgés, la maladie coronaire est la cause essentielle de décès.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...10

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir