Les infirmiers anesthésistes ne lâchent pas
Brève

Les infirmiers anesthésistes ne lâchent pas

07.10.2010

Une centaine d'infirmiers anesthésistes se sont rassemblés mercredi à Paris devant le ministère de la Santé où des syndicats hospitaliers étaient reçus pour discuter notamment d'une prime pour les « blouses bleues ». Les manifestants étaient essentiellement des infirmiers anesthésistes diplômés d'Etat (Iade) des Hôpitaux de Paris. Vendredi, une manifestation de plusieurs centaines de Iade venus de toute la France avait donné lieu à des heurts avec les forces de l'ordre. Ce mouvement, lancé il y a sept mois, s'était notamment signalé par le blocage de la gare Montparnasse pendant plusieurs heures en mai. Leur grève lancée vendredi se poursuivait par ailleurs mercredi dans les hôpitaux. Selon le ministère, il y aurait autour de 20 % de grévistes, mais avec des situations très contrastées selon les établissements. Les syndicats évoquent eux plus de 80 % de grévistes dans de nombreux établissements. La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a reçu mercredi huit syndicats de la fonction publique hospitalière et leur a rappelé les engagements du ministère à l'égard des infirmiers anesthésistes. Alors que ces derniers s'estiment lésés par les revalorisations accordées cette année aux autres infirmiers, qui font deux ans d'étude en moins, le ministère a indiqué qu'une prime permettra de « compenser la perte de différentiel indiciaire » en maintenant l'écart de revenus. La ministre de la Santé s'est à nouveau engagée à reconnaître dans les prochains mois le diplôme des Iade au niveau Master et à garantir leur « exclusivité d'exercice » sur les actes d'anesthésie.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) se...22

Non la médecine libérale n'est pas morte : la Carmf réplique à Jean-Paul Delevoye

.

La Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) n'a pas apprécié d'entendre Jean Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme... 2

La nomination au Conseil d'Etat du Pr Yves Lévy, époux d'Agnès Buzyn, fait polémique

.

Le Pr Yves Lévy, époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vient de quitter officiellement la présidence de l'Inserm. Le 12 octobre, il... 2

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir