Un collectif demande le retrait de la réforme de la médecine du travail du projet Woerth
Brève

Un collectif demande le retrait de la réforme de la médecine du travail du projet Woerth

25.09.2010

Le projet de loi sur les retraites va mettre à mal l'indépendance du médecin du travail et «ne permettra plus de faire le lien entre travail et santé», ont dénoncé vendredi des médecins et inspecteur du travail. A l'issue d'une rencontre avec la Direction générale du travail (DGT), l'inspecteur du travail Gérard Filoche et les médecins du travail Odile Chapuis et Elisabeth Delpuech, porte-paroles d'un collectif regroupant 1.100 membres (inspecteurs et contrôleurs, médecins du travail), ont notamment demandé que la réforme de la médecine du travail ne soit pas incluse «en catimini» dans le projet de loi sur les retraites. Ce projet, qui sera examiné en commission à partir de lundi au Sénat, prévoit en effet plusieurs transformations de la médecine du travail, via des amendements du gouvernement et de l'UMP déposés lors de l'examen à l'Assemblée.

Le collectif, qui a lancé une pétition intitulée «non à la mise à mort du travail», a recueilli 20.000 signatures. Les médecins du travail s'inquiètent notamment d'un article du texte prévoyant que les directeurs des services de santé au travail interentreprises (SSTI), nommés par les employeurs, deviennent «garants de l'indépendance du médecin du travail». «Notre indépendance est déjà mise à mal régulièrement par les directeurs, avec des empêchements quotidiens. Parfois on nous retire les entreprises que l'on surveillait», explique le Dr Odile Chapuis, médecin du travail de Bourg-en-Bresse, qui craint que le projet de loi ne casse «toute possibilité de faire le lien entre santé et travail».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...12

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir