Salles de shoot: les élus locaux se mobilisent
Brève

Salles de shoot: les élus locaux se mobilisent

24.09.2010

«Les centres de consommation de drogues à moindres risques constituent un outill d’amélioration sanitaire et social des usagers de drogue les plus désocialisés et les plus précaires». Vendredi 24 septembre, les élus de communes urbaines dont Paris, Lille, Le Havre, Marseille ou encore Saint Denis ont réaffirmé ce point de vue, à l’occasion de la Journée nationale de restitution sur les «salles de shoot», organisée par l’association «Elus, Santé Publique et Territoires». Après la polémique de cet été, ils encouragent donc l’Etat à ouvrir, à titre expérimental, des «salles de shoot», lieux permettant aux toxicomanes les plus dépendants et les marginalisés de pouvoir consommer la drogue de manière encadrée, dans plusieurs villes françaises. Le groupe d’élus a, pendant près d’un an, mené un séminaire d’expertise sur le sujet, en étudiant notamment l’expérience de deux villes étrangères: Bilbao et Genève. Malgré l’opposition de Matignon et d’Etienne Apaire, Président de la MILDT (Mission interministérielle de lutte contre la toxicomanie), qui -à l’inverse de Roselyne Bachelot- ont jugé ce projet «ni utile, ni souhaitable», les élus d’ESPT entendent faire avancer la question hors des oppositions Droite/Gauche, mais dans un esprit «de pédagogie et de sérénité afin de rassembler la société». D’ailleurs, l’opinion et les professionnels de Santé ont évolué en ce sens depuis l’ouverture du débat, veut croire le socialiste Jean-Marie Le Guen. Au départ réticents, ils seraient aujourd’hui plutôt favorables à une expérimentation, assure le député parisien.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...Commenter

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 1

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir