Arrêt de la prescription des antidiabétiques Avandia® et Avandamet®
Brève

Arrêt de la prescription des antidiabétiques Avandia® et Avandamet®

23.09.2010

L'agence française du médicament a décidé jeudi l'arrêt des prescriptions de deux antidiabétiques, Avandia® et Avandamet® à base de rosiglitazone en raison de risques cardio-vasculaires accrus liés à la prise de ces produits. Et elle demande aux médecins de ne plus faire ou renouveler d'ordonnance pour ces deux antidiabétiques, les deux seuls contenant de la rosiglitazone qui soient commercialisés en France. Concernant les patients traités actuellement par un médicament contenant de la rosiglitazone (environ 110.000 patients sont traités par rosiglitazone, dont 1/3 avec Avandia® et 2/3 par Avandamet®, selon l'Agence), l'Afssaps leur recommande «de ne pas arrêter leur traitement sans avoir pris l'avis de leur médecin et de le consulter dans les prochaines semaines pour adapter leur traitement antidiabétique.» Pour l'Afssaps, faute d'alternative spécifique à recommander pour remplacer la rosiglitazone, «c’est au prescripteur de faire le choix du médicament antidiabétique le plus adapté, en fonction de l’état clinique du patient et de l’évolution de son diabète».

Pour l’heure, les deux médicaments n'ont pas été retirés des pharmacies françaises, ni rappelés, en l’attente d’une décision de la Commission européenne. Mais il ne fait pas de doute que leur usage va être bientôt interdit dans l'Union Européenne. La décision de l’AFFSSAPS fait en effet suite à un avis du comité des experts de l'Agence européenne des médicaments (EMA) qui vient de conclure que les bienfaits apportés par l'Avandia® n'étaient pas suffisants par rapport aux risques (cardiovasculaires) qu'il présentait. L'EMA a donc recommandé la suspension de son autorisation de vente dans l'UE; décision transmise à la Commission européenne, à qui il revient de décider officiellement du retrait du médicament. De son côté, la FDA, homologue américaine de l'EMA, qui s'était penchée dès cet été sur la question de l'innocuité de l'Avandia®, a choisi de restreindre très sévèrement l'usage de l'antidiabétique aux Etats-Unis en limitant sa prescription aux seuls patients souffrant de diabète dit de type 2, sans aller toutefois jusqu'à totalement l'interdire.

Le laboratoire GSK a mis en place un numéro vert --0800.00.12.12-- pour répondre à toute question concernant Avandia/Avandamet.
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Agénésie

Agnès Buzyn relance l'enquête sur les cas d'enfants nés avec des agénésies des membres supérieurs

Le mystère ne peut demeurer sur les cas groupés de naissances d'enfants nés avec des agénésies des membres supérieurs. Les ministres de la Santé et de l'Ecologie ont décidé de lancer de nouvelles...1

Les médecins de Saint-Gaudens auront finalement le droit aux aides à l’installation

Saint-Gaudens

En proie à des difficultés de démographie médicale, qui ne vont pas aller en s’arrangeant, les professionnels de santé de Saint-Gaudens... Commenter

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

.

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de... 35

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir