Dengue: premier cas autochtone en France métropolitaine
Brève

Dengue: premier cas autochtone en France métropolitaine

13.09.2010

Un premier cas autochtone de dengue a été observé en France métropolitaine, à Nice, a annoncé lundi le ministère de la Santé. « Il s'agit d'un cas isolé et aucun autre cas n'a été signalé à ce jour. Le patient est guéri et en bonne santé » précise le ministère dans un communiqué. « Afin de prévenir toute dissémination du virus, les mesures de surveillance épidémiologique et entomologique (c'est-à-dire des populations de moustiques) vont être renforcées. Des actions de démoustication ont également été mises en oeuvre autour de la zone de résidence de la personne atteinte » ajoute le ministère. Le risque de développement d'une d'épidémie est considéré comme « limité mais ne peut être exclu, en raison de la présence importante du moustique tigre au niveau local ». Le ministère chargé de la Santé « en appelle donc à la mobilisation individuelle et communautaire et demande aux personnes résidant à Nice et aux alentours d'adopter un certain nombre de mesures (ndlr: supprimer les gîtes de larves comme les soucoupes de pots, recourir à des moustiquaires, etc.) visant à prévenir toute dissémination du virus ». La dengue se transmet d'homme à homme, uniquement par l'intermédiaire d'une piqûre du moustique du genre Aedes. Dans le sud de la France, c'est Aedes albopictus (moustique tigre) qui est présent. Lors d'une piqûre, le moustique prélève le virus sur une personne infectée. Après un délai d'incubation chez le moustique de l'ordre de quelques jours et à l'occasion d'une autre piqûre, il peut transmettre le virus à une personne saine. La dengue est une maladie qui, dans la majorité des cas, ne présente pas de complication. Néanmoins, il existe des formes sévères et des formes hémorragiques (environ 1% des cas symptomatiques).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite cabinet éphémère Pontarlier

Déjà 2 000 consultations et une visite de délégation ministérielle pour le cabinet éphémère de Pontarlier

Déjà 2 000 consultations pour le cabinet éphémère de Pontarlier depuis son ouverture le 5 octobre dernier ! L'établissement, où cinq généralistes (trois en activité dans la région et deux retraités...5

Les jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négo sur la télémédecine

.

Les représentants de jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négociation conventionnelle sur la télémédecine. D'après... Commenter

Les médecins satisfaits de leur travail mais pas de leurs conditions de travail

Smileys

Les médecins ont la sinistrose ? Pas si sûr, d’après le dernier baromètre santé Odoxa et MNH Group réalisé auprès de 434 médecins libéraux... 2

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir