Un français sur deux formé aux gestes de premiers secours
Brève

Un français sur deux formé aux gestes de premiers secours

10.09.2010

Les Français sont insuffisamment formés aux gestes qui sauvent et sont globalement mal préparés aux catastrophes naturelles en comparaison avec leurs confrères européens, selon une étude Ifop pour la Croix Rouge Française*. Selon cette enquête, 46 % seulement de nos concitoyens ont déjà bénéficié d'une formation aux gestes des premiers secours contre 74 % des Allemands. Et seulement 55% de nos concitoyens disent avoir déjà été confrontés aux messages d'alerte diffusés à la radio ou à la télévision. Les Français sont pourtant majoritairement persuadés de pouvoir réagir. Pour une majorité, ces catastrophes n’arrivent qu’aux autres. Seule un peu plus d'une personne sur trois (38 %) se dit inquiète d'être confrontée, dans sa vie de tous les jours, à un risque la mettant en danger. 41 % se sentent exposés à des risques de tempête, 36 % à un incendie et 28 % à un accident industriel ou nucléaire. Néanmoins, 71% des Français considèrent avoir besoin de suivre une formation aux premiers secours. Cette étude a été réalisée à l’occasion de la journée mondiale des Premiers Secours qui aura lieu samedi 11 septembre.

*Etude réalisée du 20 avril au 28 août par questionnaire auto-administré en ligne, sur un échantillon de 1.010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Jean-Paul

Contre les déserts, la CSMF appelle les médecins à la « solidarité intergénérationnelle »

« Le médecin est un acteur de la cohésion sociale dans les territoires, [...] nous devons avoir une réflexion sur notre responsabilité collective. » À l'occasion de la présentation de ses vœux, ce...8

300 euros par an pour stationner : les généralistes de Colmar montent au créneau

Voiture

À Colmar (Haut-Rhin), le stationnement « relève de l’exploit ». Et depuis le 1er janvier il en coûte 300 euros par an aux médecins et infirm... 7

Endométriose : la HAS et le Collège des gynécos publient enfin de nouvelles recos

Endométriose

La HAS et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) viennent de réactualiser et de publier les recommandations... Commenter

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir