Le médecin de Johnny gagne contre Le Point
Brève

Le médecin de Johnny gagne contre Le Point

10.09.2010

L'hebdomadaire Le Point a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à verser 12.000 euros de dommages et intérêts au neurochirurgien Stéphane Delajoux pour l'avoir diffamé dans un article de décembre 2009 intitulé «Dr Jekyll et Mr Delajoux». Les auteurs de l'article, publié le 17 décembre 2009, présentaient notamment le médecin qui a opéré Johnny Hallyday comme un «mythomane» et affirmaient que le praticien avait fait l'objet de multiples «condamnations pénales» pour des «interventions ratées». M. Delajoux réclamait à l’hebdomadaire 180.000 euros de dommages et intérêts. Le Point devra faire état de cette condamnation dans un prochain numéro.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Exercice mixte

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400 omnipraticiens dans les hôpitaux de proximité. Les premiers...Commenter

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais... 12

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Publicité

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la... 6

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir