Les généralistes pourraient s’occuper de médecine du travail
Brève

Les généralistes pourraient s’occuper de médecine du travail

08.09.2010

Feront-on appel demain aux médecins généralistes, aux internes et aux infirmières pour contrer la pénurie de médecins du travail ? En tout cas, l'Assemblée nationale a adopté mardi, en commission, une série d'amendements UMP au projet de loi sur la réforme des retraites qui introduisent des éléments de réforme de la médecine du travail. L'un d'eux prévoit notamment qu’un accord collectif de branche «peut prévoir» que la santé de certaines catégories de métiers (employés des services à la personne, intermittents du spectacle...) ne soit plus contrôlée par un médecin du travail, mais par un médecin généraliste. Un autre amendement UMP demande aussi au gouvernement de formuler dans un rapport des propositions pour développer la compétences des infirmières en médecine du travail et permettre à terme une délégation de certaines tâches actuellement accomplies par les médecins. Dans le même registre, un décret devra permettre aux internes de remplacer des médecins du travail. Ces options sont rejetées par la plupart des syndicats et en écho, les députés Roland Muzeau (PCF) et Martine Billard (Parti de gauche) ont dénoncé des «coups fourrés» qui vont conduire au «démantèlement de la médecine du travail». La France compte seulement 6.500 médecins du travail dont trois quarts ont plus de 50 ans.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Centre de régulation

Affaire Musenga : « les réponses non adaptées » du SAMU ont entraîné un retard de prise en charge de 2 h 20, pointe l'IGAS

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a remis vendredi à la ministre de la Santé les résultats de sa mission d'enquête sur l'affaire Naomi Musenga, jeune femme de 22 ans décédée en...Commenter

Le renouvellement d'ordonnance, premier motif de consultation chez le généraliste

Ordonnance

Alors que les médecins font face à une demande de rendez-vous toujours plus importante et que les pouvoirs publics réfléchissent à... Commenter

HAS : des recos sans consensus sur la maladie de Lyme

Tiques

Très attendues, les nouvelles recos de la HAS sur la maladie de Lyme devaient permettre de mieux baliser la prise en charge et le parcours... 1

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir