Des victimes de la Thalidomide attaquent l’Etat Belge
Brève

Des victimes de la Thalidomide attaquent l’Etat Belge

01.09.2010

Treize victimes belges de la thalidomide ont assigné l'Etat belge en justice et lui réclament chacune 5 millions d'euros, rapporte mercredi le journal belge La Dernière Heure. La citation met en cause la responsabilité de l'Etat belge entre 1957 et 1962 pour avoir mis «en vente libre» la thalidomide, commercialisée en Belgique sous le nom de Softenon, sans «avoir mis en oeuvre aucun dispositif quelconque susceptible de protéger l'utilisateur contre un tel empoisonnement». En février 2010, la ministre de la Santé avait annoncé la création prochaine d'une Fondation pour les victimes de la thalidomide, dotée de 5 millions d'euros, mais celle-ci n'avait pas vu le jour en raison de la chute du gouvernement en avril.

La thalidomide a été commercialisée à partir de 1956 comme sédatif pour soulager les nausées des femmes enceintes avec de terribles effets sur l'embryon.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir