Pénibilité : les hospitaliers appelés à une grève illimitée des gardes
Brève

Pénibilité : les hospitaliers appelés à une grève illimitée des gardes

31.08.2010

Les médecins hospitaliers sont appelés à une grève illimitée des gardes et astreintes de nuit à partir de mercredi, pour obtenir une prise en compte du travail de nuit dans la fixation de l'âge de la retraite. Ce mouvement, initié par des syndicats d'anesthésistes (le SNPHAR-e et le Smarnu) et relayé notamment par le Syngof (gynécologues-obstétriciens), n'aura pas d'impact pour les patients, des médecins étant assignés par les établissements en cas de grève. « Nous appelons les praticiens à ne remplir les obligations de permanence des soins que sur assignation individuelle à partir du 1er septembre » a indiqué le Smarnu.

« À l'occasion de la réforme des retraites et du débat sur la pénibilité, nous sollicitons urgemment un débat public et législatif sur la problématique du travail de nuit des soignants » a précisé de son côté le SNPHAR-e.

La prise en compte de la pénibilité est l'un des volets de la réforme des retraites, basée notamment sur un recul de l'âge légal de départ à 62 ans, qui doit être examinée par les parlementaires à partir du 7 septembre. Le gouvernement prévoit d'apprécier la pénibilité en fonction de la dégradation constatée de la santé. Pour les assurés dont l'incapacité est d'au moins 20 %, le droit à la retraite à 60 ans serait maintenu. Mais les syndicats, qui s'appuient sur des études, soulignent que certains facteurs de pénibilité comme le travail de nuit réduisent l'espérance de vie sans se traduire par une incapacité. « À partir d'un certain seuil, par exemple 1 000 nuits travaillées au cours d'une carrière, nous demandons des mesures de compensation » a expliqué la présidente du SNPHAR-e, Nicole Smolski, évoquant la possibilité de départs anticipés ou d'aménagements des fins de carrière.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Nicolas Revel

L’Assurance maladie va financer un projet de recherche en médecine générale

Nicolas Revel a annoncé que l’Assurance maladie allait apporter son soutien  « institutionnel, technique et financier » à un projet de recherche du Collège national des généralistes enseignants ...Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 5

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir