Manger des fruits et légumes diminue le risque de cancer pour les fumeurs
Brève

Manger des fruits et légumes diminue le risque de cancer pour les fumeurs

31.08.2010

Une consommation variée en fruits et légumes pourrait diminuer le risque pour les fumeurs de contracter certaines formes de cancer du poumon, selon une étude publiée lundi aux États-Unis. « Même si le fait d'arrêter de fumer constitue l'action préventive la plus importante pour réduire les risques de cancer du poumon, la consommation de plusieurs sortes de fruits et légumes peut aussi réduire ce risque, et ce indépendamment de la quantité consommée » explique H. Bas Bueno-de-Mesquita, de l'Institut national des Pays-Bas pour la santé publique et l'environnement. L'étude, publiée dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers and Prevention, une revue de l'Association américaine pour la recherche contre le cancer, a porté sur 450 000 Européens, dont 1 600 souffraient d'un cancer du poumon. Ainsi, le risque de carcinome à cellules squameuses du poumon s'est avéré considérablement plus bas chez les sujets consommant une grande variété de fruits et légumes, indique l'étude. Selon ses auteurs, la variété de fruits et légumes consommés semble plus importante que la quantité dans la prévention de ce cancer du poumon. Ils ont étudié la consommation de 14 fruits courants et de 26 légumes, qu'ils soient frais, séchés ou en conserve. « Les fruits et légumes contiennent beaucoup de composants bio-actifs et il est raisonnable de penser qu'il faut non seulement consommer les quantités recommandées, mais aussi un mélange riche de ces composants bio-actifs en consommant une grande variété » de fruits et légumes, selon M. Bueno-de-Mesquita. Bien que des études antérieures aient déjà montré l'influence de la consommation de fruits et légumes dans le développement de cancers, celle-ci est une des premières à mettre en évidence l'importance de la variété plutôt que celle de la quantité, souligne Stephen Hecht, membre du bureau éditorial de la revue.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la téléconsultation et la télé-expertise, la Haute autorité...Commenter

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 10

Pour évaluer la perte de revenus liée à la nouvelle ROSP, les Généralistes-CSMF lancent un observatoire

.

Depuis plusieurs semaines, les généralistes ont fait savoir leur inquiétude d'une perte conséquente de leur Rémunération sur objectifs de... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir