Une étude alerte sur les risques des médicaments sans ordonnance administrés aux enfants
Brève

Une étude alerte sur les risques des médicaments sans ordonnance administrés aux enfants

30.08.2010

Des chercheurs australiens alertent sur les risques pour la santé des enfants du mauvais usage que font leurs parents des médicaments vendus sans ordonnance. Cette étude, réalisée par des scientifiques de l'univerité de Sydney, auprès de 97 parents et employés de garderies en Australie montre que, placés devant plusieurs scénarios, 44% des participants auraient donné une dose incorrecte, et seulement 64% auraient été capables de mesurer avec précision la dose qu'ils avaient l'intention d'administrer. «De nombreux enfants sont mis en danger par un usage excessif de la part de leurs parents de médicaments pour la fièvre, la toux et les rhumes, disponibles sans ordonnance», conclut l'étude présentée à Lisbonne lors d'une conférence de la Fédération internationale pharmaceutique. «Nous avons été surpris et inquiets de découvrir que certains pensaient que les médicaments étaient sans danger, car ils peuvent être achetés sans ordonnance», a déclaré dans un communiqué Rebekah Moles, en charge de l'enquête . «Seulement 14% des participants ont su réagir correctement face à un cas de de fièvre», ont établi les chercheurs. Selon le rapport annuel 2008 du Centre d'information sur les poisons de la région australienne de la Nouvelle-Galles du Sud, 48% des 119.000 appels reçus concernaient un «surdosage accidentel d'enfants», dont 15% ont dû être hospitalisés, soulignent les auteurs de cette étude.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...16

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir